Luis Da Silva, confondateur de la D-Vine, machine servant du vin au verre.
Luis Da Silva, confondateur de la D-Vine, machine servant du vin au verre. - Frederic Brenon / 20 Minutes

La société 10-Vins, spécialisée dans la distribution de flacons de vins et basée quartier République à Nantes, vient de recevoir le prix de la meilleure start-up au célèbre salon Consumer Electronics Show (CES), qui se déroule cette semaine à Las Vegas aux Etats-Unis.

 

 

Les trois fondateurs nantais de l’entreprise, Thibault Jarousse, Jérôme Pasquet et Luis Da Silva, ont plus particulièrement fait sensation avec leur D-vine, machine « unique au monde » servant du vin au verre à l’image d’une Nespresso pour le café.

La D-vine fonctionne avec un flacon-tube de 10 cl de vin que l’on insère au sommet. Un lecteur identifie ensuite le code inscrit sur le flacon et, en fonction des caractéristiques de ce dernier, le breuvage est servi au verre, idéalement aéré et à la bonne température. Le processus dure 50 secondes. La commercialisation des 500 premiers modèles vient de débuter. Prix de vente : 499 euros.

Près de 200 entreprises françaises ont fait le déplacement à Las Vegas pour le salon CES. La délégation, emmenée par Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie, cherche à faire parler d’elle et à obtenir des nouveaux marchés.

Mots-clés :