La ZAD de Notre-Dame-des-Landes
La ZAD de Notre-Dame-des-Landes - S. Salom Gomis/ SIPA

Caricatural? Eloquent? Diffusé ce dimanche soir sur M6, un reportage d’Enquête Exclusive n’a en tout cas pas laissé les internautes indifférents. Consacré aux ZAD, le sujet tourné en caméra cachée se propose d’aller à la rencontre des zadistes, qui «vivent selon leurs propres règles et sont prêts à en découdre avec les forces de l'ordre», selon le reportage.

Après Sivens et Roybon, il fait escale à Notre-Dame-des-Landes, une ZAD qui «n’abrite pas que des militants écologistes mais est devenue progressivement un village libertaire», selon M6. Le reportage montre des aspects organisationnels de la vie sur place, comme le cyber-café installé dans une caravane, le marché et la production de légumes ou l’accueil des nouveaux arrivants. Mais il décrit aussi les zadistes comme des contestataires «peu concernés par les questions d'écologie», met en avant la consommation de drogue et d'alcool, la violence (Bernard de Villardière, le présentateur, se fait menacer avec une machette en fin de reportage) et le manque d'hygiène. Julien Durand, porte-parole de l'Acipa, y est interviewé à la fin du reportage.

Sur Twitter, les images de cette «zone de non droit» ont scandalisé certains internautes, dont certains, comme l’association Des Ailes pour l’Ouest, n’ont pas hésité une nouvelle fois à demander l’évacuation de la ZAD.

Alors que le reportage montre les habitations diverses construites sur la zone, d’autres ont préféré se livrer à la moquerie.

 

Mais pour une partie des internautes, il s’agit d’une vision tronquée de la réalité et le reportage comprendrait des erreurs.

 

Pour se faire son propre avis, l'émission est disponible en replay.

Mots-clés :