illustration Louise
illustration Louise - capture écran Louise

Amoureux de musique, vous devriez tomber sous le charme de «Louise». Sur le même principe que «Tinder», cette nouvelle appli sociale pour smartphone propose de mettre en relation des gens qui ne se connaissent pas, à la différence près que les liens se tissent autour de la musique qu’ils apprécient.

Après avoir renseigné votre style musical, vous pourrez ainsi écouter en temps réel la playlist (pour le moment principalement via Soundcloud) d’une autre personne sélectionnée pour vous par l’appli. Et pourquoi pas entrer en contact avec elle, via un système de messagerie instantanée. La démarche peut même aller plus loin: grâce à l'option géolocalisation, l’appli vous propose aussi de vous infiltrer dans le casque des potentiels utilisateurs de «Louise» autour de vous et d’engager ensuite une discussion IRL, ou pas…

Remettre la musique au centre

Si on la télécharge déjà aux quatre coins du monde, c’est bien dans la tête d’un Nantais que «Louise» est née il y a plusieurs années. «Quand on rentre en contact grâce à la musique ou dans un concert, il y a cette émotion que l’on n’a pas ailleurs, juge Gwenhael Louise, 41 ans, son fondateur. Ça n’a pas la même signification que de rencontrer quelqu’un sur un site de rencontre parce que cette personne a indiqué qu’elle aimait les lasagnes, comme vous!»

Pour que les liens naissent uniquement par le son, l’appli est anonyme et les photos de profil sont remplacées par des avatars. Les titres des chansons ne sont pas indiqués: pour en savoir plus, il suffit de demander à celui ou celle qui nous a ouvert sa playlist. «Draguer, écouter, découvrir de la musique, on se sert de "Louise" comme on veut, estime Gwenhael. Le but est de remettre la musique au centre de la discussion, de parler du bien qu’elle nous apporte.»

Objectif: 2 millions d’utilisateurs

Depuis quelques jours, le réseau social enregistre 10.000 téléchargements quotidiens et touche déjà 80 pays principalement en Europe, assure son fondateur. A la tête d’un label de musique, ce DJ ne veut pas s’arrêter là. Après avoir résolu les différents bugs liés à l'augmentation rapide des téléchargements, il mise sur 2 millions d’utilisateurs au mois de juin. Après l’Apple store, «Louise» devrait débarquer sur Android très prochainement.

Mots-clés :