Illustration Facebook
Illustration Facebook - Karen Bleier AFP

Mercredi dernier, c’était une jeune fille qui avait menacé de «sortir les kalachnikovs» dans le tramway. Ces derniers jours, deux autres personnes ont été poursuivies pour «apologie du terrorisme», rapportent dans leurs éditions du week-end Ouest-France et Presse Océan.

Un dessin sur sa page Facebook

Un adolescent de 16 ans a été placé en garde à vue pour avoir posté sur sa page Facebook un dessin «montrant une personne recevant des balles, avec un Charlie hebdo dans la main», accompagné d’un «commentaire ironique» a indiqué le parquet pour mineur dans les colonnes de Presse Océan. Le parquet a requis son placement en liberté surveillé et sa mise en examen;

Pour avoir «parlé d’Al Qaïda», ivre, et fait «clairement référence aux attentats récents», un homme de 48 ans a été placé en garde à vue et déféré au parquet ce samedi. Les poursuites engagées n’étaient pas encore connues.

Mots-clés :