Pays de la Loire: La région veut continuer à investir malgré la crise

BUDGET 2015 A quelques jours du débat sur les orientations budgétaires, le président du conseil régional a annoncé un investissement de 150 millions d'euros supplémentaires...

Julie Urbach

— 

L Hotel de Region des pays de la Loire a Nantes.illustratio Nantes le 03 06 2014./SALOM-GOMIS_826.10/Credit:Sebastien Salom-Gomis/SIPA/1406040832

L Hotel de Region des pays de la Loire a Nantes.illustratio Nantes le 03 06 2014./SALOM-GOMIS_826.10/Credit:Sebastien Salom-Gomis/SIPA/1406040832 — SIPA

«Ni fuite en avant, ni renoncement.» Tel est l’état d’esprit du président du conseil régional Jacques Auxiette (PS). A quelques jours du débat sur les orientations budgétaires 2015 de la région, qui se tient vendredi, la majorité a présenté lundi sa stratégie financière basée sur l’investissement: 150 millions d’euros seront injectés en plus des 440 millions déjà programmés. Entre 2005 et 2015, la région aura réalisé 5 milliards d’investissements, autofinancés à plus de 70%.

Une dette de 308€ par habitant

«L’incertitude est forte et nous aurions pu choisir la prudence absolue, estime Christophe Clergeau, candidat à la succession de Jacques Auxiette. Mais nous préférons prendre maintenant les décisions pour continuer notre dynamique.» Transition énergétique, avenir industriel, aménagement du territoire et formation professionnelle font partie des priorités affichées.

Alors que les dotations de l'Etat ont fortement baissé, le choix de l'emprunt est donc assumé, ce qui allongera la durée d'endettement, égale par habitant à 308€ (la moyenne des régions françaises est de 314€). Mais la région dit aussi avoir réalisé 65 millions d’euros d’économie depuis 2011 grâce à une «optimisation des charges» ou une «maîtrise de la masse salariale».

Le vote du budget doit avoir lieu à la fin du mois de janvier 2015.