Dix-sept personnes ont été placées en garde à vue, lundi, dans le cadre d'une enquête sur un vaste trafic de vols de voitures et d epièces automobiles dans la région nantaise, rapportent Ouest-France et Presse-Océan.

Mobilisés dans le cadre d'une opération exceptionnelle appelée «Picasso», pas moins de 240 gendarmes ont procédé à une vague d'interpellations à Rezé, Bouguenais, Saint-Lumine-de-Coutais, La Marne, mais aussi Rochefort (Charente-Maritime), la plupart du temps au sein de la communauté des gens du voyage. 

Voler du récent pour retaper du vieux et le revendre cher

Depuis 2012, pas moins de 260 véhicules, de marques françaises pour l'essentiel, ont été volés dans le Pays de Retz. Le réseau dérobait ses voitures afin d'en récupérer des pièces qu'il installait sur des véhicules similaires récupérés à la casse. Remis en état, ces mêmes véhicules étaient ensuite revendus un peu partout en France, avec une énorme plus-value au bénéfice du vendeur. Les voitures volées, elles, finissaient souvent incendiées.

Mots-clés :