A première vue, c’est un goûter convivial. Sauf qu’entre les bonbons et les bouteilles de jus de fruit, ce dimanche à la Cantine numérique, les ordinateurs sont de sortie et les neurones chauffent. «Je fais du code, explique Paul, 11 ans. Je commence par des choses simples comme faire bouger le personnage. Mais bientôt, je serai capable de programmer un petit jeu, ou même des animations!»

Pour la deuxième fois à Nantes, et désormais comme chaque dernier dimanche du mois, un «coding goûter» réunit parents et enfants désireux de se plonger ensemble (ou de se perfectionner) dans le langage informatique. Alors que l’Education nationale réfléchit à insérer cette nouvelle matière dans les programmes scolaires, un groupe de passionnés a déjà anticipé le mouvement dans la cité des ducs (comme ailleurs en France, à Paris ou Rennes).

Un logiciel spécial pour les enfants

«On ne cherche pas à former des Zuckerberg mais simplement à donner à chacun la possibilité de comprendre comment marche un programme», explique Jean-François Garreau, développeur informatique et à l’origine du projet. Scratch, un logiciel spécialement conçu pour les enfants est utilisé, avec même une version pour ceux qui ne savent pas encore lire.

«Coder développe une certaine forme de logique qu’ils n’apprennent pas ailleurs, assure Vincent, un papa venu avec son fils de 10 ans. Mais c’est aussi un moment de partage car on construit le projet ensemble, je suis là pour l’aider». Car ce dimanche, la majorité des parents travaillent dans le milieu de l’informatique. «Mais les "coding goûters" sont ouverts à tous, même aux petites filles, assure Jean-François Garreau. Nous pouvons prêter un ordinateur à ceux qui n’en ont pas.»

Mots-clés :