Où vont les dons contre le cancer ?

0 contributions
Publié le 21 mars 2013.

solidarité La Ligue a récolté 1,2 million d'euros

Acteur incontournable de cette Semaine nationale de lutte contre le cancer, la Ligue contre le cancer 44 mobilise aussi ses bénévoles toute l'année pour collecter des dons précieux. Ce qu'il faut savoir.

Qui donne et combien ? Un peu plus de 1, 2 million d'euros de dons ont été récoltés en 2012 par la Ligue contre le cancer de Loire-Atlantique. Une somme « conséquente » au regard des autres départements français, obtenue grâce à la générosité d'environ 15 600 donateurs. Parmi eux, de nombreux fidèles ayant « l'espoir qu'on puisse un jour guérir un cancer qui pourrait les frapper ». Pas mal de legs et assurances-vie aussi – un quart de la collecte – dont « certains montants très importants ». Au final, le don moyen s'élève à 60 €. « Il n'était que de 50-55 € il y a encore quelques années. Cela signifie que, malgré la crise, les gens donnent plus. Et ce ne sont pas forcément les plus fortunés, loin de là », constate la Ligue.

Pour quelles utilisations ? Plus d'un tiers des dons sert à l'action pour les malades, 12 % va à la prévention et 1 % à l'épidémiologie. Mais l'essentiel (574 000 €) profite à la recherche. Des jeunes chercheurs, des équipes du Grand Ouest et des équipes labélisées nationalement recoivent des bourses allant de 5000 € à 30 000 €. « Ce soutien est indispensable, assure Marc Grégoire, président de la Ligue 44. On sait désormais guérir plus de la moitié des cancers, on a des thérapies de plus en plus ciblées. Tout ça, c'est grâce à la révolution scientifique. » « On doit beaucoup plus aux dons de la Ligue qu'à l'Etat, estime Audrey Lafargue, doctorante dans une équipe Inserm. La recherche prend du temps, coûte cher, mais porte bel et bien ses fruits. Il ne faut pas désespérer. On est actifs.»

Frédéric Brenon
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr