La gauche ne sera pas présente au second tour des élections municipales aux Sables d'Olonne, sa liste n'ayant pas été déposée à temps à la préfecture de Vendée à la suite d'une distraction, a-t-on appris mercredi auprès d'une candidate sur cette liste.
La gauche ne sera pas présente au second tour des élections municipales aux Sables d'Olonne, sa liste n'ayant pas été déposée à temps à la préfecture de Vendée à la suite d'une distraction, a-t-on appris mercredi auprès d'une candidate sur cette liste. - Mychèle Daniau AFP/Archives
Dimanche 16 mars 2008

Ce dimanche, 20minutes.fr et les rédactions locales de «20 Minutes» se mobilisent pour vous faire vivre au plus près le second tour des élections municipales.

19h10: Frémissements à Lille
Patrick Kanner, le directeur de campagne de la maire (PS) sortante Martine Aubry, annoncé déjà une soirée « exceptionnelle ». Le meilleur résultat jamais obtenu par le PS dans la capitale des Flandres est 57 %, par Roger Salengro en 1935. Va-t-on vers un record?

19h: vers un record d'abstention

Selon différents instituts de sondage, elle se situerait entre 34,5 et 35%, soit plus qu'au premier tour (33,5%) et plus qu'au second tour 2001 (34%), qui constitutait l'actuel record de la Ve République (pour le second tour d'élections municipales).

18h:
Fermeture de la majorité des bureaux de vote

17h10: participation en baisse à Paris
Le taux de participation au second tour des élections municipales était de 38,13% dimanche à 16h45 à Paris, a annoncé dimanche la préfecture de Paris à l'AFP, contre 48,1% à la même heure au second tour de 2001

17h05: Villeneuve confirme le champagne
Conformément à ce que nous indiquions ce matin, le candidat Gérard Caudron (DVG), arrivé largement en tête du premier tour, a bien demandé aux services de la ville de préparer un cocktail pour 600 personnes ce soir. «La semaine dernière nous étions 600 et il n’y avait à boire que pour 150, a expliqué Gérard Caudron. Au départ on pensait servir du vin, mais tant qu’à faire on va mettre du champagne.»

17h: Le point sur la participation
Au niveau national, le taux s'élève à 54,45% à 17h, contre 56,25% à la même heure au premier tour et 54,59% au second tour des municipales de 2001, selon le ministère de l'Intérieur.

Participation frémissante à Roubaix
D’après nos premiers retours dans le quartier de l’Hommelet, l’un des moins participants de l’abstentionniste Roubaix (60,5 % d’abstention dimanche dernier), le taux de participation était en légère hausse vers 16h, de un à deux points de plus par bureau par rapport au premier tour.

En Haute-Garonne, la participation au second tour des municipales atteint 52,81% à 17 h, contre 59,32% dimanche dernier et 50,44% au second tour en 2001. Même tendance pour les cantonales: la participation atteint 46,16% à 17 h, contre 59,15% dimanche dernier et 48,46% au second tour en 2001.

En Loire-Atlantique, le taux grimpe à 55,1% aux élections municipales, soit trois points de plus que la semaine dernière à la même heure. La participation aux élections cantonales est, elle, stable avec 56,2%.

16h50: Un poète à Avignon


Fin
envoyé par telechacals


16h45: Guérini a voté à Marseille



16h- Paris 6e - Bertrand Delanoë aura-t-il le temps de faire la fête?

Le maire socialiste sortant a voté vers 11h à la mairie du 6e arrondissement. Bertrand Delanoë était souriant et paraissait détendu lorsqu'il a glissé son bulletin dans l'urne. «Aurai-je le temps de faire la fête? Si jamais j'étais réélu, ça serait tout de suite commencer le travail et dès demain matin tôt. Sourire éventuellement avec les amis, si les électeurs nous donnent le sourire, ça on verra...», a-t-il commenté.

15h45
- Paris 8e - Nicolas Sarkozy a voté
Le chef de l'Etat a voté pour le second tour des élections municipales, dimanche après midi, dans une école du 8e arrondissement de Paris. Il n'était pas accompagné de son épouse Carla, lorsqu'il a glissé son bulletin dans l'urne, à l'école élémentaire de la rue de Suresnes.

15h: Un passé pas passé
Tout allait bien pour Philippe Guyenot, candidat sans étiquette qui arrivait en tête du premier tour à Semur-en-Auxois, ville en Bourgogne de 5.000 habitants. Mais cette semaine, il a reçu le soutien du chef de file du Front National en Côte d'or (Pierre Jaboulet- Vercherre) dans le quotidien local, «Le Bien public». Aussitôt, Guyenot a répliqué «n'avoir jamais sollicité un quelconque soutien de ce parti et le refus(er)», regrettant que l'on parle, depuis, davantage de son «passé» que de son «programme» - il a été candidat FN en Ile-de-France en 1992.

Sur les tracts qui déferlent dans les boîtes aux lettres, il est écrit que l'équipe de Guyenot aurait écumé les trois marchands de journaux de la ville pour racheter les journaux dans lesquels s'affiche le soutien FN non grata pour le candidat.


14h40:
Rumeurs à Villeneuve d’Ascq
Il se murmure que Gérard Caudron pourrait proposer à l’UMP Didier Plancke un poste d’élu en charge du budget. Une concession à l’opposition qui figurait dans le programme de l’intéressé.

14h30: Participation à l’est
Le taux de participation au second des élections cantonales dans le Haut-Rhin est tombé : à midi, il était de 14,96%. C’est moins qu’en 2004 où l’on atteignait à la même heure 16,56%. Pour les municipales : 17,36% des électeurs inscrits sur les listes électorales avaient glissé leur bulletin dans l’urne à midi dans le Haut-Rhin. C’est un peu mieux qu’en 2001 où le taux de participation s’élevait au même moment dans le département à 16,75%. Dans le Bas-Rhin, le taux de participation est en nette baisse par rapport au premier tour. Pour les cantonales, il s’établit à 11h à 17,48% contre 19,97% au même moment lors du premier tour. Pour les municipales, la participation atteint 17,88% contre 19,56% il y a une semaine à la même heure.

12h25 - Paris 18e - «Un effet deuxième tour»
Contrairement à la semaine dernière, il y a la queue au bureau de vote 129, rue Belliard (Paris 18e). «On compte 100 votants de plus par rapport au premier tour à la même heure», déclare l'assesseur. «C'est peut-être parce qu'il fait beau»... «Non, c'est l'effet deuxième tour, il n'y a plus que deux candidats».

12h08 - Toulouse -
Vous êtes plutôt 10h10 ou 11h11?
L’amour des chiffres? Les deux têtes de listes toulousaines ont voté ce matin. Jean-Luc Moudenc (maire sortant, centriste investi par l'UMP) à 10h10, sourire aux lèvres. Son challenger, Pierre Cohen (PS), a lui choisi 11h11. Toulouse fait partie des grandes villes qui pourraient basculer à gauche à l'issue du scrutin d'aujourd'hui.

12h05 -
Participation stable dans le Nord
A 11h la participation des électeurs nordistes aux élections municipales atteignait 22,5%, soit presque le même taux que la semaine dernière (22,7%). Les cantonales, elles, restaient en dessous des 20% (19,9%).

12h - France - Participation en hausse
Le taux de participation au second tour des élections municipales s'élevait à 23,68% dimanche à midi, contre 20,21% à la même heure au second tour des municipales de 2001, selon le ministère de l'Intérieur.


11h59 - Villeneuve-d'Ascq - Champagne au frais?
Arrivé largement en tête du premier tour avec 42,8% des voix, le Villeneuvois Gérard Caudron (DVG) a pris les devants: son équipe aurait commandé du champagne pour 600 personnes au service du protocole de la ville pour ce soir. Une info que «20 Minutes» va tenter de vérifier, car elle provient du camp d’en face, celui du maire PS sortant Jean-Michel Stievenard, avec qui il entretient une inimité personnelle.

11h45 - Lille-Ouest (cantonale) - Demi-tour
C’était à prévoir. Certains électeurs du bureau 501, à l’école J.-J. Rousseau dans le Vieux-Lille, se sentent floués. Ils sont plusieurs à faire demi-tour devant l’unique bulletin proposé pour l’élection du conseiller général de leur canton, Lille-Ouest. Trois candidats étaient qualifiés pour le deuxième tour, mais la candidate PS (Hélène Parra) s’est désistée en faveur du MoDem Olivier Henno. Dégoûté, l’UMP Jacques-Yves Wambergue a lui aussi quitté l'arène. Il n’est pas le seul.

11h40 - Fivrille-Escarbotin- Benjamin?
Le Benjamin du Nord, Benjamin Saint-Huile (24 ans, PS, élu à Jeumont) n'est finalement pas le plus jeune maire de France. Aujourd'hui, le conseil municipal de Fivrille-Escarbotin, bourgade de 5.000 habitants de la Somme, a élu David Lefèvre, 23 ans, au poste de maire.

11h38 - Strasbourg - Chacun son tour
C’est une heure après Fabienne Keller, maire UMP-UPS sortant, mais avec 10% de suffrages d’avance, que le socialiste Roland Ries a voté, à 11h. Il s’est présenté dans le bureau 410 du Conseil des Quinze, un quartier prestigieux de la ville, où il réside.

11h24 - Paris 6 - Delanoë détendu

A voté. Bertrand Delanoë, maire PS sortant de Paris, candidat à sa réélection, a glissé son bulletin dans l'urne à la mairie du 6e arrondissement.

11h23 - Chaumont - Chatel élu
Non, Chaumont n'a pas clôturé les votes avant l'heure. Luc Chatel, secrétaire d'Etat chargé de la Consommation et du Tourisme, a ravi la ville à la gauche la semaine dernière. Aujourd'hui, le conseil municipal l'a donc formellement élu maire.

11h00 - Paris 10 - Les Parisiens vont-ils encore bouder les urnes?
Au bureau 9, la participation est sensiblement la même que la semaine dernière: seuls 139 personnes se sont déplacées, contre 131 au premier tour...

10h00 - Strasbourg - Keller, l'air triste
C'est avec un air bien triste que Fabienne Keller, maire UMP-UPS sortant de Strasbourg, a voté ce matin vers 10h dans un bureau installé au coeur de l'école élémentaire Sainte-Madeleine. Malgré un bilan jugé satisfaisant par 63% des Strasbourgeois, elle n'a recueilli que 33,92% des suffrages lors du premier tour de dimanche dernier. Elle est devancée ainsi de presque 10% par le socialiste Roland Ries (43,89 %).

9h00 - Pau - Bayrou, sans aucun doute
Le président du MoDem a voté dans le bureau du groupe scolaire des Lauriers, à Pau. «C'est un scrutin important, non pas pour moi mais pour l'avenir de la ville. Pour ma part, je ne doute pas de son choix», a-t-il déclaré. La triangulaire de Pau sera particulièrement regardée...

8h00: Ça y est, les bureaux de vote de métropole ont ouvert pour le second tour des élections municipales et cantonales. En métropole, il reste à élire le tiers environ des conseils municipaux des communes de 3.500 habitants. 125 villes de plus de 30.000 habitants sont concernées par ce second tour.
Les bureaux de vote fermeront à 18h00, sauf dans certaines grandes villes et en région parisienne, où ils resteront ouverts jusqu'à 19h00 ou 20h00.
Outre-mer, les électeurs de Nouvelle-Calédonie ont été les premiers à voter dès 22h00 samedi (heure de Paris). Ceux de Polynésie seront les derniers à aller aux urnes: le scrutin y sera clos lundi à 05h00 (heure de Paris).


Mots-clés :

  • Aucun mot-clé