« On a déjà gagné le Grand Lyon », jubilait hier Gérard Collomb (PS). Elu président de la communauté urbaine en 2001 alors que la gauche n'était pas majoritaire, grâce à des élus divers droite, le maire de Lyon estime qu'il retrouvera son poste à la tête des 57 communes de l'agglo en avril. « La gauche progresse dans l'agglomération et l'UMP s'est plantée contre nos amis divers droite. Il n'y a pas de problème », a déclaré Gérard Collomb.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.