A dix jours du premier tour des élections municipales et cantonales, la gauche compte bien conserver ses villes et en conquérir d'autres, dopée par l'impopularité croissante de Nicolas Sarkozy dont la droite redoute de faire les frais.
A dix jours du premier tour des élections municipales et cantonales, la gauche compte bien conserver ses villes et en conquérir d'autres, dopée par l'impopularité croissante de Nicolas Sarkozy dont la droite redoute de faire les frais. - Mychèle Daniau AFP/Archives

Le nombre de conseillers municipaux varie en fonction de la taille de la commune. Pour comprendre:

- moins de 100 habitants : 9 conseillers

- 100 à 499 habitants : 11 conseillers

- 500 à 1.499 habitans : 15 conseillers

- 1.500 à 2.499 habitants : 19 conseillers

- 2.500 à 3.499 habitants : 23 conseillers

- 3.500 à 4.999 habitants : 27 conseillers

- 5.000 à 9.999 habitants : 29 conseillers

- 10.000 à 19.999 habitants : 33 conseillers

- 20.000 à 29.999 habitants : 35 conseillers

- 30.000 à 39.999 habitants : 39 conseillers

- 40.000 à 49.999 habitants : 43 conseillers

- 50.000 à 59.999 habitants : 45 conseillers

- 60.000 à 79.999 habitants : 49 conseillers

- 80.000 à 99.999 habitants : 53 conseillers

- 100.000 à 149.999 habitants : 55 conseillers

- 150.000 à 199.999 habitants : 59 conseillers

- 200.000 à 249.999 habitants : 61 conseillers

- 250.000 à 299.999 habitants : 65 conseillers

- 300.000 habitants et plus : 69 conseillers

- Lyon : 73 conseillers

- Marseille : 101 conseillers

- Paris : 163 conseillers

Quant au nombre d'adjoints, il est déterminé librement par le conseil municipal mais ne peut excéder 30% de l’effectif légal du conseil. Cette limite peut toutefois donner lieu à un dépassement en vue de la création de postes d'adjoints chargés principalement d'un ou plusieurs quartiers (pour les communes de 80.000 habitants) sans que leur nombre puisse excéder 10% de l'effectif du Conseil.

Rôle au sénatoriales

Outre leur rôle au conseil municipal, les adjoints peuvent être choisis comme délégués pour les élections sénatoriales qui se tiendront à l'automne. participer à la représentation nationale au Parlement.

Pour les seuls communes de moins de 9.000 habitants, les conseils municipaux élisent entre un délégué (pour les conseils de 9 à 11 membres) et 15 délégués (entre 27 et 29 conseillers municipaux).

Dans les communes de plus de 9.000 habitants, tous les conseillers municipaux sont délégués de droit au collège sénatorial. Les communes de plus de 30.000 habitants élisent même des délégués supplémentaires à raison de 1 pour 1.000 habitants en sus de 30.000.

Mots-clés :