Une crèche pour Jean Sarkozy... Note ton maire...

JOURNAL DES MUNICIPALES, J-2 Le buzz, les coulisses et tout ce qu'il faut savoir de la campagne...

— 

Le journal des municipales, c'est tous les jours sur www.20minutes.fr

Le journal des municipales, c'est tous les jours sur www.20minutes.fr — 20 Minutes

Le 9 mars, plus de 36.000 communes françaises sont invitées à renouveler leur maire. Le buzz de la campagne et tout ce qu'il faut savoir - l'incontournable comme le plus anecdotique - c'est tous les jours dans le «Journal des municipales» sur www.20minutes.fr.

Vendredi 7 mars, J-2

Essonne: File dans ta chambre
Pas sûr que ça fasse beaucoup rire Jean Sarkozy. Le Conseil générale de l'Essonne (PS) s'est un peu lâché sur l'affiche pour sa communication sur la petite enfance: «Mais où Nicolas trouvera-t-il l'adresse d'une crèche pour Jean?». C'est vrai, ça... Où???

Après les profs et les médecins, au tour des maires de se faire noter
Après note2be.com, le site de notation des professeurs, après note2bib.com, le site de notation des médecins, voici qu'arrive notemaire.com... le site de notation des maires. A ce rythme là, on risque bien d'avoir un jour ou l'autre notetonflic.com ou notetonburaliste.com.

Paris: Panafieu ne semble pas y croire
Dernière ligne droite. C'est le XIIe arrondissement qu'a choisi Bertrand Delanoë pour situer jeudi soir son dernier meeting public avant le premier tour du scrutin. «Je n'ai aucune envie d'être autre chose qu'un maire libre, avec une équipe identifiée, soudée par des convictions. Je serai le maire libre qui servira Paris dans la fidélité au projet», a-t-il lancé. Et une façon de répondre à ceux qui l'accusent de ne pas être clair dans sa relation avec le MoDem.
Quant à son adversaire UMP, Françoise de Panafieu, elle a choisi le XVIIIe, fief du maire sortant, pour prononcer son dernier discours. «Je suis combative. Je veux gagner. Il faut attendre que les électeurs soient allés aux urnes. Avant ça il ne faut jamais vendre la peau de l'ours.» Comme un aveu.


Corbeil-Essonnes: à Dassault contre la liberté de la presse
Le maire UMP de Corbeil-Essonnes, Serge Dassault, est en position fragile. Visiblement, il devient susceptible. Et ses proches même un peu violents à en juger par ce reportage de France Inter.

Paris VII: comment se faire virer d'une réunion poliment
Des journalistes qui se font expulser manu militari de réunions publiques, ça peut également arriver dans les beaux quartiers. La «Télé Libre» en a fait les frais en allant écouter Rachida Dati dans le VIIe arrondissement parisien.



Nice: délit de sale logo
Jacques Peyrat, le maire sortant de Nice, est goguenard: «on m'a exclu de l'UMP pour m'interdire d'utiliser le sigle du parti sur mes documents de campagne municipale», explique-t-il. «Ce serait donc que M. Estrosi est également exclu de l'UMP puisqu'aucune mention de son appartenance à l'UMP n'est faite sur ses affiches électorales», a-t-il ironisé lors de son dernier meeting.

Pour qui vote la star des blogueurs politiques?
Vous n'en pouviez plus de ne pas le savoir. Versac révèle pour qui il va voter dans le XVe arrondissement de Paris…


Jeudi 6 mars, J-3

Où sont les minorités?
Patrick Lozès, président du Cran (Conseil représentatif des associations noires), a déploré jeudi le petit nombre de candidats issus de la diversité (handicapé, homosexuel, minorités ethnique) sur les listes pour les prochaines municipales.

Selon lui, pour les 900 villes de France métropolitaine de plus de 10.000 habitants, le nombre de têtes de liste issues de la diversité était de 40 pour les «sans étiquette» (soit 0,1%), 30 pour le Modem (0,08%), 20 pour le PS (0,05%), 16 pour l'UMP (0,04), 15 pour les divers gauche (0,04) et 8 pour les Verts (0,02). Pour les villes de plus de 30.000 habitants, il y a 7% de candidats de la diversité dont la moitié est en position d'éligibilité. Le pourcentage est de 6%, avec moins de 50% en position d'éligibilité, pour les villes de plus de 20.000 habitants, a-t-il ajouté.


Les Franciliens pourront avoir les résultats par SMS
L’inscription se fait sur www.ile2france.info. Les personnes intéressées pourront recevoir le nom de leur nouveau maire, soit à l'issue du premier tour des municipales, soit à l'issue du second tour, a annoncé Roger Karoutchi (UMP). A condition de vivre dans une ville de plus de 10.000 habitants. Cela concerne environ 400 communes.


Carla Bruni-Sarkozy ne votera pas aux municipales
Si la nouvelle épouse du Président est de nationalité italienne, ça ne l'empêche pas de voter aux municipales, scrutin ouvert aux ressortissants de l'Union européenne. Mais comme RTL le révèle, Carla Bruni-Sarkozy n'a pas pris la peine de s'inscrire sur les listes électorales. Nicolas Sarkozy ne votera pas dans son ancien fief de Neuilly, mais dans le 8e arrondissement où se trouve l'Elysée. Une rupture avec Chirac et Miterrand qui se rendait dans leurs terres provinciales pour aller voter.

Roubaix: il manque des bulletins Verts
Slimane Tir est atterré. Le candidat Verts de Roubaix a appris aujourd’hui que certains de ses électeurs n’avaient pas reçu de bulletins des Verts parmi les documents de propagande reçus à quelques jours des élections municipales. Renseignements pris, ce seraient plusieurs milliers de bulletins qui manqueraient à l’appel. « J’ai fait une petite enquête, explique Slimane Tir. Apparemment lors de la mise sous pli, samedi, l’organisation a décrété qu’elle était en rupture de stocks de bulletins de la liste Verte. Et pourtant la mise sous pli à continué comme si de rien n’était, sans nos bulletins ! » Pire, les bulletins en question ont été retrouvé aujourd’hui, dans la salle de mise sous pli. «Qui a décrété qu’il y avait une rupture de stock dans les bulletins Verts ?», s’interroge Slimane Tir, qui en appelle à «l’autorité organisatrice, c’est à dire l’Etat, pour trouver une solution».


Neuilly: Fromantin haut la main
Peu de suspense à Neuilly. Le divers droite Jean-Christohe Fromantin, soutenu par l'UMP, serait élu au 1er tour, selon un sondage secret. Il remporterait effectivement 52% des voix tandis que le dissident UMP Arnaud Teullé serait second avec 23 %.

Paris: le FN sur la Toile
Le FN à Paris ne pèse pas lourd électoralement. Le blog de son chef de file, Martial Bild, ne coûte pas non plus très cher. Il est animé bénévolement par de jeunes militants. Avec un slogan choc pour la capitale: «moins de paillettes, plus de pépettes.»

Les incorruptibles en campagne
21 candidats des 35 plus grandes villes de France ont répondu à l'association anticorruption fondée par le juge Halphen, Anticor. Elle leur demandait de s'engager en faveur d'un pacte anticorruption notamment sur la gestion de l'eau et des logements sociaux. Du coup, à Dijon, Anticor soutient le candidat UMP face à François Rebsamen (PS) tandis qu'à Brest, le candidat Nouveau Centre a le soutien du célèbre juge qui était plus connu jusqu'alors pour ses engagements chevènementistes.

Un objectif: ne pas être maire
Dans la majorité des communes, les citoyens se déchirent pour être maires. Mais parfois, c'est la commune qui cherche désespérément des volontaires pour accéder au poste de premier magistrat. C'est qu'être maire n'est pas toujours facile comme en témoignent ceux qui ont lâché l'affaire.

Marseille: Easyriders phocéens
«C'est génial!». Jean-Noël Guérini, le candidat PS à Marseille, fait sa campagne en métro et surtout en scooter. Visiblement, il adore cela. Et quand il se déplace, ça se voit:




Mercredi 5 mars, J-4

Toulouse: le Mrap ne poursuit plus le MoDem
Le Mrap qui avait annoncé avoir déposé une plainte à Toulouse «pour diffamation publique à caractère raciste» à l'encontre de Jean-Luc Forget, candidat du MoDem aux élections municipales, a décidé de jeter l'éponge. Considérant les propos du candidat, cités dans l'édition du 2 février de l'hebdomadaire Marianne, selon lesquels «tout le monde veut avoir son Arabe ou ses Arabes sur la liste, moi compris», comme «constitutifs d'un délit de diffamation publique à caractère raciste», le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples s'est rapproché du substitut du procureur de Toulouse. Mais celui-ci refuse de s'auto-saisir. «Devant l'instrumentalisation médiatique de la plainte, le Mrap se dessaisit de l'affaire».

Neuilly: le dissident fait imprimer le logo UMP sur ses bulletins de vote
Le feuilleton de Neuilly ne s’arrêtera donc jamais. Dernier rebondissement: Arnaud Teullé, candidat dissident UMP, a fait imprimer sur ses bulletins de vote un logo UMP en face de chaque co-listier encarté au parti. La fédération UMP des Hauts de Seine a immédiatement condamné l’initiative. Mais Arnaud Teullé se défend: sur la liste, «il y a 29 [colistiers] sur 44 à jour de cotisation. Il faut que les électeurs de bonne foi soient informés sur ceux de ma liste qui portent les couleurs de l'UMP», a déclaré l’ancien putschiste.

François Hollande a peur du premier tour
A force d’être annoncés comme les grands favoris des municipales, les socialistes commencent à s’inquiéter d’une éventuelle démobilisation de leurs électeurs. François Hollande a mis en garde mercredi contre «le piège» des sondages favorables à la gauche pour les municipales et il a appelé l'électorat à se mobiliser dès le 9 mars car «tout va se jouer au premier tour». «Le piège c'est que nos électeurs, entendant cette accumulation de victoires proclamées alors qu'ils ne se sont pas encore déplacés, se disent pourquoi y aller, c'est dimanche, on pourra peut-être attendre le dimanche 16 mars, alors que tout va se jouer au 1er tour», a-t-il averti sur France Inter.

Nice: Estrosi l’emporterait dans une triangulaire
Ca s’annonce bien pour Christian Estrosi, le très sarkozyste secrétaire d’Etat à l’Outre-mer. D’après un sondage TNS-Sofres publié mercredi dans le Figaro, il remporterait l'élection municipale à Nice avec 44% des voix au second tour, dans l'hypothèse d'une triangulaire. Selon cette étude, la liste du socialiste Patrick Allemand arriverait en seconde position avec 33% des intentions de vote, suivie de celle du maire sortant, suspendu de l'UMP, Jacques Peyrat, à 23%.

Paris: l’alliance PS-Modem, c’est «fait» pour Cavada
Jean-Marie Cavada, tête de liste UMP dans le 12e, n’est pas tendre avec ses anciens amis du Modem. Puisqu’il est passé à droite, il les accuse de virer à gauche: «Le Modem doit dire clairement avant le premier tour pour qui ils appelleront à voter au deuxième tour, mais la vérité c'est que tout ça est un rideau de fumée, l'accord avec (le maire sortant socialiste) Delanoë est fait», a-t-il déclaré à l'AFP en marge d'une réunion publique à l'Espace Reuilly. «Qu'on le dise clairement: le Modem c'est la gauche», a-t-il conclu.

Mardi 4 mars, J-5

Corbeil-Essonnes: une baisse d'impôts à 4 jours du 1er tour
Le conseil municipal de Corbeil-Essonnes, a voté mardi soir son budget 2008 intégrant une baisse du taux d'imposition de 2%, à quatre jours du premier tour des municipales, où le maire sortant Serge Dassault (UMP) brigue un troisième mandat. «Un coup de com», «un trompe-l'oeil», selon le chef de file de l'opposition, Bruno Piriou (PCF).

Saint-Etienne: Thiollière devant Vincent
La liste conduite par le maire sortant de Michel Thiollière (UMP-Rad) l'emporterait au second tour des élections municipales avec 51% des voix, contre 49% à celle de gauche conduite par le socialiste Maurice Vincent, selon un sondage BVA à paraître mercredi dans La Tribune-Le Progrès.

Paris: Panafieu présente son «printemps du changement parisien»
Largement devancée dans les sondages, Françoise de Panafieu garde espoir et propose son «contrat de mandature», intitulé «Le printemps du changement parisien». Au programme: logement, famille, propreté et sécurité.

Lyon:
Fillon fête ses 54 ans avec Perben

Dans une brasserie de la ville, le candidat Dominique Perben (UMP) souhaite un joyeux anniversaire à «son ami» François Fillon. Massés sur un trottoir de la place Bellecour, une centaine de militants de droite chantent et applaudissent. Le premier Ministre fête ses 54 ans et ses 66% d’opinions favorables au baromètre Ifop-Paris-Match (41 % pour Nicolas Sarkozy).

Confusion à Lyon
La plus grande confusion règne à Lyon sur les étiquettes politiques. Après l'épisode du candidat FN présent sur une liste du MoDem, c'est la liste des 5.198 soutiens au maire de Lyon Gérard Collomb (PS) qui fait polémique. Y figure notamment le nom de l'épouse de Cyril Honegger, un des bras droit de Dominique Perben (UMP). «Elle s'est juste abonnée à la newsletter», a justifié le collaborateur. «Après vérification», le staff de campagne de Gérard Collomb a confirmé mardi qu'Aude Honegger «a bien rempli son adhésion au comité de soutien le 7 décembre, avant l'existence de la newsletter». Elle avait aussi souhaité que son nom ne soit pas rendu public. Cette liste laisse aussi apparaître un certain Michel Noir. L'ancien maire RPR de Lyon (1989-95) a tenu à préciser qu'il soutenait toujours Dominique Perben. «C'est un homonyme», a expliqué le comité de soutien à Gérard Collomb.

La Garenne-Colombes:
On peut être fan de Bayrou à tout âge
La fuite de la gauche vers le MoDem peut aussi toucher les seniors. A 98 ans, Cécile Hamm, a accepté de figurer sur la liste centriste à La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine). «Je suis avant-dernière sur la liste (en 34e position), alors je ne suis pas près d'entrer au conseil municipal. La politique, je n'en ai jamais fait et je n'en ferai pas», avertit-elle, pour montrer que sa candidature tient d'abord du symbole. «J'ai toujours été socialiste. Mais je ne pouvais pas voter pour Ségolène Royal, car elle ne représentait pas mes idées», raconte cette fabiusienne. «Je sais», Bayrou et Fabius, «ce n'est pas tout à fait la même chose», poursuit-elle, «mais j'ai trouvé en Bayrou un homme courageux, le seul qui osait dire des vérités».

Les Français cocufiés par le PS?
François Fillon a accusé mardi le PS de vouloir «tromper les Français» en souhaitant faire des élections municipales «un troisième tour de l'élection présidentielle» pour se «refaire une santé». «Ca n'a pas de sens», a déclaré le Premier ministre sur Europe 1. Qui en a profité pour infirmer la thèse de Laurent Fabius selon laquelle le gouvernement préparait un plan de rigueur après les élections municipales. Le Premier ministre a enfin expliqué le succès de «Bienvenue chez les ch'tis» par le «besoin de racines locales dans la mondialisation» ainsi que «le talent de Dany Boon».

Paris: les Verts ont des amitiés exclusives
Ca ne sera pas facile pour Bertrand Delanoë de composer une majorité en cas (probable) de victoire. Denis Baupin, candidat des Verts dans la capitale, a affirmé qu'il voulait «faire alliance avec Bertrand Delanoë et personne d'autre». Dans son viseur, le MoDem qu'il a qualifié de «conglomérat de gens qui disent tout et son contraire». Présent à la réunion au cours de laquelle Denis Baupin s'exprimait, Dany Cohn-Bendit a appelé les Verts à «ne pas bloquer l'espace politique par un faux jusqu'au-boutisme».

Paris VII: Dati met un vent à un candidat MoDem
Lors du rencontre entre différents candidats samedi à la piscine du Racing-club, Rachida Dati aurait refusé de poser en photo à côté d'un candidat MoDem sous prétexte que cette liste aurait tenu des propos racistes contre la garde des Sceaux. Après Rama Yade, au tour de Rachida Dati de jouer le rôle de la ministre-candidate victime de propos injurieux sur ses origines.

Paris: votons moins cons
Parisiennes, Parisiens, vous allez élire dimanche non seulement le maire de Paris mais aussi votre maire d'arrondissement. Mais à quoi sert au juste un maire d'arrondissement? La réponse ici.

Paris XII: un soutien pour le MoDem
Le conseiller régional Jean-Luc Romero soutient la MoDem Corinne Lepage. Il est pourtant inscrit au groupe UMP de l'institution régionale.

Lundi 3 mars J-6

Marseille: Pour Gaudin,
les municipales ne sont pas «le troisième tour» de la présidentielle
Le maire UMP sortant, Jean-Claude Gaudin, a invité ce lundi les Marseillais à «ne pas se tromper d'élection» lors des municipales et les a appelés à se mobiliser contre son adversaire PS, Jean-Noël Guérini, incarnation d'un «retour en arrière». «Les Marseillais ne doivent pas se laisser voler le renouveau de Marseille, à cause d'un mouvement d'humeur sur fond d'acharnement médiatique et de chasse à l'homme contre le président», a-t-il lancé devant 5.000 personnes réunies pour son meeting.

Aix-en-Provence: UMP et PS au coude-à-coude
Maryse Joissains, candidate UMP et maire sortante, et Alexandre Medvedowsky, candidat PS à la mairie d'Aix-en-Provence, obtiendraient chacun 30% des voix dimanche, selon un sondage TNS-Sofres-Logica pour «La Provence» à paraître mardi.

Pour Le Pen, le FN a trois «chances»
Interviewé sur TF1, Jean-Marie Le Pen a estimé que le FN pouvait l'emporter dans trois villes aux municipales: Noyon (Oise), Cluses (Haute-Savoie) et Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), où se présente Marine Le Pen. Le 17 février, un sondage Ifop-La Voix du Nord donnait le FN battu dans tous les cas de figure à Hénin-Beaumont.

Strasbourg: rejet d'un recours contre la liste Keller-Grossmann
Le tribunal administratif de Strasbourg rejette le recours en annulation intenté par un candidat d'extrême droite contre la liste électorale du"tandem sortant Fabienne Keller-Robert Grossmann (UMP). Le tribunal fait valoir que Robert Spieler, candidat à Strasbourg du mouvement régionaliste d'extrême droite Alsace d'abord, ne pourra contester la régularité de l'élection qu'une fois que celle-ci aura eu lieu.

Paris: 11% pour le MoDem, les Verts prennent cher
Selon un sondage Ipsos à paraître mardi, dans 20 Minutes, le MoDem obtiendrait 11% des voix au 1er tour des municipales, derrière la liste PS-PCF-MRC-PRG de Bertrand Delanoë (41%) et l'UMP de Françoise de Panafieu (33%). D'après ce sondage, diffusé dès lundi soir sur le portail Vodafone Live de SFR, les Verts ne recueilleraient que 5% des suffrages. Un choix définitif pour 71% des personnes interrogées.

Montauban: de battre son cœur ne va pas s'arrêter

Francis Lalanne, candidat à Montauban sur une liste indépendante, fait un rêve : «Si je suis adjoint à la culture, on me confiera aussi les mariages. Marier des gens est quelque chose qui fait battre mon cœur.»

Rouen: une ville bientôt à gauche?
La liste de gauche conduite par la députée PS Valérie Fourneyron l'emporterait dès le premier tour des élections municipales à Rouen avec 57% des voix, contre 38% à celle du maire DVD sortant Pierre Albertini, selon un sondage TNS Sofres-Logica à paraître lundi dans Paris-Normandie.

Le Havre: une ville qui restera à droite?
La liste de droite du maire UMP sortant Antoine Rufenacht l'emporterait au second tour des élections municipales au Havre (Seine-Maritime) avec 51% des voix, contre 49% à celle de gauche conduite par le député PCF Daniel Paul, selon un sondage TNS Sofres-Logica à paraître lundi dans Havre Libre et Le Havre Presse. Au cas où la droite serait opposée au second tour à une liste de gauche conduite par Laurent Logiou, qui fut premier adjoint PS au précédent maire de Rouen, elle l'emporterait également par 53% contre 47%.

Paris: contre-attaque frontale de l'UMP sur l'affaire Cavada
Dans une tribune publiée sur le site «Panafieu17.fr», Jérôme Dubus, adjoint au maire UMP du 17ème arrondissement de Paris et Martine Weill-Raynal, tête de liste UMP dans le 3ème arrondissement, contre-attaquent dans l'affaire Cavada (accusé de ne pas avoir réagi face à des propos jugés antisémites). «Nous nous étonnons d'une forme d'hémiplégie intellectuelle qui les conduit [les socialistes] à instruire des procès en sorcellerie chez leurs adversaires de la droite républicaine tout en faisant preuve d'une extraordinaire complaisance vis-à-vis de l'antisémitisme qui se manifeste parfois chez leurs alliés Verts et d'extrême-gauche», écrivent-ils. Et de souligner l'absence de réaction de Bertrand Delanoë face au «soutien public apporté par son adjoint Yves Contassot à l'antisémite Dieudonné».

L'étalon pour gagner à gauche
François Hollande, Premier secrétaire du Parti socialiste, a souhaité dimanche que lors des municipales le PS puisse reconquérir 30 des 40 villes perdues en 2001 afin d'avoir «un peu plus de villes» de plus de 20.000 habitants dirigées par la gauche que par la droite.

Bègles: confusion autour d'une élue
Le candidat en 35e position sur la liste communiste a déposé un recours à titre individuel devant le tribunal d’instance, demandant l’annulation de l’inscription sur les listes électorales d’Isabelle Boudineau, numéro 2 de la liste du Vert Noël Mamère. La raison invoquée par le candidat dans les colonnes de «Libération»: «elle n’habite pas Bègles, ne paye pas d’impôts sur la commune, et a bénéficié d’un certificat sur l’honneur de complaisance». L'UMP a décidé de se joindre à la plainte.

Vichy: maître Collard s'explique
L'avocat médiatique Gilbert Collard se présente sous l'étiquette divers droite. Il s'en explique dans une interview vidéo.

Entretien avec Gilbert Collard
envoyé par vichy2008TV
Les tentatives de l'extrême droite de faire annuler la liste de la maire sortante de Strasbourg et la permanence d'Eric Besson vandalisée pour la seconde fois, c'est dans le Journal des Municipales de la semaine dernière...

Mots-clés :

Aucun mot-clé.