Devant tant d'annonces, mieux vaut prendre son temps avant de signer un bail.
Devant tant d'annonces, mieux vaut prendre son temps avant de signer un bail. - N.Kaden/20 Minutes

Navina Kaden

Propriétaire loue studio, 26 m², loyer de 560 €, charges comprises. « C'est le genre d'annonce que nous allons refuser », commente Jamila Baron, chargée de mission logement au centre régional d'information jeunesse à Montpellier. « Le loyer est trop élevé. Pour un 20 m², il faut compter en moyenne jusqu'à 450 € », précise-t-elle. Pour éviter les désagréments avant même d'avoir le jeu de clés en main, elle conseille de prendre son temps. « « Pas de panique », c'est le mot d'ordre. Le locataire ne doit pas se laisser stresser par certains marchands de listes, agents immobiliers et même propriétaire qui vont lui mettre la pression », insiste la chargée de mission. Elle assure qu'actuellement les offres sont abondantes. « Studio, colocation, ou encore, offres de logement intergénérationnelles : les possibilités existent. »

Attention

aux provisions de charges
Avant de signer son bail, « il ne faut pas se laisser séduire par des provisions de charges peu élevées, avertit Olivia Canaud, juriste à l'Agence départementale d'information sur le logement (Adil), souvent, elles sont minorées, et, à la fin de l'année, la facture peut être salée ! » Elle recommande également de ne pas signer l'état des lieux trop hâtivement. « Au moment de quitter les lieux, il peut y avoir de mauvaises surprises. ». Pour emménager en toute sérénité, il ne faut pas hésiter à consulter les différents sites internet sur le sujet (voir encadré).
Lire aussi P. 4

Les sites Internet à consulter

Le CRIJ propose des offres de logements sur son portail www.logement.informationjeunesselr.fr. L'agence départemental d'information sur le logement (Adil) propose également des astuces sur son site www.adil34.org. Enfin, autre adresse incontournable, celle du Crous : www.crous-montpellier.fr