Un gramme coupé vaut 30 € .
Un gramme coupé vaut 30 € . - N.GUYONNET / MDS / 20MINUTES

Nicolas Guyonnet

La brigade des stupéfiants de la sûreté départementale de Montpellier a réalisé une prise « énorme et rare » dans la nuit de samedi à dimanche dans le quartier de la Paillade. Treize kilos d'héroïne pure et 80 000 € en espèces ont été découverts derrière la banquette arrière d'un véhicule arrêté en provenance de Hollande. « C'est de la marchandise qui aurait été coupée quatre à six fois. On estime sa valeur marchande finale à 1,5 millions d'euros », confie le commissaire Benoît Desmartin, chef de la sûreté départementale.

Deux hommes placés en détention
Les enquêteurs ont démantelé un réseau « bien implanté est bien organisé. La drogue était très bien cachée et enveloppée de coton imbibé d'ammoniac, ce qui empêchait sa détection par un chien de recherche de stupéfiants », s'étonne-t-on à la brigade des stups de Montpellier.
C'est une enquête de huit mois qui a permis d'intercepter le véhicule dans lequel se trouvaient la drogue, deux ressortissants hollandais et trois Montpelliérains âgés entre 20 et 38 ans. « La drogue arrivait de Hollande pour alimenter le marché montpelliérain », expliquent les enquêteurs.
Les cinq hommes, inconnus des services de police, ont été placés en garde à vue. A l'issue de cette détention, l'un des Hollandais et un Montpelliérain ont été présentés hier devant un juge d'instruction et placés en détention immédiate.
Les trois autres personnes ont été relâchées.

pénurie

Cette prise est très importante pour les enquêteurs montpelliérains et les policiers européens. « Il y a actuellement une pénurie d'héroïne en Europe. Cette marchandise était destinée à alimenter la région », indique la brigade des stups.