Des répétitions très rythmées

concert Les Enfoirés investissent l'Arena pour leur tournée 2011 de ce soir jusqu'à lundi

Nicolas Guyonnet

— 

Yannick Noah ne sera là que dimanche. Hier on a croisé Jenifer, Goldman ou Renan Luce. Officiellement, tout est complet mais il reste des places sur Internet.

Yannick Noah ne sera là que dimanche. Hier on a croisé Jenifer, Goldman ou Renan Luce. Officiellement, tout est complet mais il reste des places sur Internet. — N.GUYONNET / MDS / 20MINUTES

rosse agitation hier en fin de journée à l'Arena de Montpellier. « C'est la panique, comme chaque année. Il est 18 h, on en est au troisième morceau, et il reste trente tableaux à répéter », lâche avec bonne humeur et sourire Mimie Mathy. La quarantaine d'artistes et quelque centaine de techniciens ont travaillé jusqu'à tard dans la soirée. Ce matin et cet après-midi, ils poursuivent les répétitions avant le premier des sept concerts montpelliérains, ce soir à 20 h, qui composent la tournée 2011.

« On découvre le décor et la choré »
« Tout ne sera pas parfait demain (ce soir) mais ça tiendra la route. Chaque année, il y a toujours quelque chose qui relève du miracle », rassure Maurane. Sur scène, Nolwenn Leroy, Serge Lama, Tina Arena, Liane Foly, Grégoire, ou encore Lââm découvrent les décors. Le chorégraphe Desty donne les directives. « On a préparé les chansons en amont. pour le reste on apprend au fur et à mesure », explique Michael Jones.
Dans les coulisses, MC Solaar et Patrick Fiori s'entraînent. Sur scène, entre deux tableaux pendant qu'on fait des essais de lumières et que les décors changent, c'est Christophe Mae qui se lance dans une improvisation a capella de Waka Waka de Shakira. Le tout devant un peu plus de deux cents spectateurs, des bénéficiaires des Restos du cœur, ainsi que des enfants malades.
La magie opère déjà dans une Arena transformée en village avec ses trois bars, son restaurant, ses loges, ses salons d'artistes, tous décorés par le portrait du père de cette fête, Coluche. Entre deux passages sur scène, chaque chanteur s'émerveille devant la salle dans laquelle ils vont se produire jusqu'à lundi, devant plus de 80 000 spectateurs.
Pour Mimie Mathy, marraine de la tournée, « elle est magnifique et plus conviviale que Bercy ». Tina Arena apprécie l'acoustique.
Et madame Coluche, Véronique Colucci, promet « un spectacle hors normes et sublime. La salle est splendide. Et il y aura des surprises ». Comme la présence de Laurent Blanc, le sélectionneur de l'équipe de France de football.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.