• Cette première mondiale a eu lieu mardi à l’hôpital Gui-de-Chauliac de Montpellier.
  • Des informations médicales apparaissent sous les yeux du chirurgien.
  • A terme, les tutoriels pourraient être modélisés au préalable sur chaque patient.

Outre ses gants, son masque et sa traditionnelle blouse bleue, le chirurgien était affublé d’un dispositif un peu particulier, à l’hôpital Gui-de-Chauliac, mardi à Montpellier : pour la toute première fois, une chirurgie ouverte était effectuée en utilisant la réalité mixte.

>> A lire aussi : « La réalité virtuelle en est au stade du téléphone brique » des années 1980

Les lunettes permettent de faire apparaître des informations médicales utiles pendant l'opération.
Les lunettes permettent de faire apparaître des informations médicales utiles pendant l'opération. - N. Bonzom / Maxele Presse

L’interne était équipé d’une paire de lunettes futuristes, qui lui ont permis, quand il regardait vers le bas, de voir naturellement le patient, sous anesthésie générale, mais dès qu’il levait la tête, de voir apparaître devant ses yeux, sans gêner l’intervention, une foule d’informations utiles, notamment des tutoriels en vidéo, pour guider ses gestes.

Une « véritable aide »

« Ce dispositif permet d’ajouter de l’information médicale, pendant une procédure opératoire. Des informations qui, théoriquement, se trouvent sur un ordinateur. C’est une véritable aide pendant l’intervention », confie le neurochirurgien Nicolas Lonjon.

C’est l’entreprise Revinax, qui fabrique des tutoriels immersifs en réalité virtuelle à partir d’images réelles, qui a rendu possible cette première mondiale. « Les travaux menés aujourd’hui ont pour objectif de parvenir à faire correspondre l’imagerie du patient, avec l’opération en train d’être réalisée », souligne Maxime Ros, un ancien chef de clinique de ce service au CHU de Montpellier, qui a mis au point ce dispositif innovant.

Autrement dit, le chirurgien pourrait peut-être un jour suivre l’intervention modelée préalablement sur chaque patient comme une couturière peut suivre les contours d’un patron. Le dispositif pourrait également être utile en termes de formation des étudiants, notamment dans le « milieu pointu » qu’est notamment la chirurgie, indique le CHU de Montpellier, qui n’est jamais le dernier quand il s’agit d’innovations en tout genre.

La première opération de chirurgie ouverte assistée par la réalité augmentée.
La première opération de chirurgie ouverte assistée par la réalité augmentée. - N. Bonzom / Maxele Presse