Montpellier: Un trafic présumé de cigarettes entre l'Andorre et la France démantelé

FAITS DIVERS C'est l'arrestation d'un «go fast» dans la nuit de lundi à mardi qui a permis de mettre le doigt sur ce réseau...

N.B.

— 

Illustration d'une saisie de cigarettes par les douanes.

Illustration d'une saisie de cigarettes par les douanes. — Douane franÁaise

Les policiers de Montpellier, dans l’Hérault, ont mis fin à un trafic présumé de cigarettes : l’arrestation d’un « go fast », dans la nuit de lundi à mardi, aurait permis aux enquêteurs de mettre le doigt sur ce réseau très bien huilé, relate  e-metropolitain.

Il était 3h du matin, lorsque des policiers en patrouille ont croisé le chemin de deux voitures, roulant à vive allure à Celleneuve : aussitôt, du renfort est appelé, et une course-poursuite se met en œuvre. Les suspects ne se seraient pas montrés très coopératifs, forçant les barrages et les herses mis en place, et fonçant sur les policiers.

>> A lire aussi : VIDEO. Le prix du paquet de cigarettes va augmenter en moyenne de 30 centimes à partir de lundi

Sur leurs dos

Trois personnes, dont deux adolescents auraient finalement pu être arrêtés, raconte le site d’actualité, un autre a réussi à prendre la fuite à pied. Dans les véhicules, des cartons remplis de cigarettes ont été saisis : le trafic transitait entre l’Andorre et l’Hérault.

Au total, 220 cartouches et 23 kg de tabac à rouler ont été découverts. Selon les premiers éléments, les plus jeunes des interpellés servaient de « mules » à ce trafic présumé : ils transportaient sur leurs dos les cigarettes entre les deux pays à travers des sentiers de montagne, avant que le chargement ne soit récupéré par le « go fast ».