Un quinquagénaire de Montpellier a été condamné par le tribunal correctionnel à dix-huit mois de prison avec sursis. L’homme ne pourra plus revoir sa maman, qu’il était accusé d’avoir violentée, pendant deux ans, et devra se soigner, lui a signifié la justice.

Des hématomes sur le corps

La victime, âgée de 91 ans, s’est présentée le 2 novembre dernier au commissariat, le visage tuméfié et des hématomes sur le corps, rapporte Midi Libre. La nonagénaire accuse son fils, qui habite dans un appartement proche du sien. Un homme qui avait déjà été condamné pour des violences à son égard en 2005, indique le quotidien.

L’homme, qui touche une somme au titre d’aidant envers sa mère, a présenté devant le tribunal correctionnel la victime comme étant une « dangereuse manipulatrice ».