• C’est la 39ème édition du festival Cinemed du 20 au 28 octobre.
  • La programmation a été dévoilée mardi.
  • Au programme, de petites pépites à ne surtout pas louper.

Nul besoin de sortir de la Fémis, d’avoir un faible pour le cinéma serbe, ou de ne jurer que par la V.O. sous-titrée pour aimer le Cinemed. Cette année encore, la 39ème édition du festival, qui aura lieu du 20 au 28 octobre, regorge de pépites à ne pas rater si une toile vous tente. Dépêchez-vous, certaines séances vont être prises d’assaut...

Du Charlie Chaplin en musique. Les lumières de la ville (1931), chef-d’œuvre de Charlie Chaplin, où le cinéaste interprète un Charlot amoureux d’une fleuriste aveugle, sera mis en musique par l’orchestre national de Montpellier en direct.

Le 21 octobre (17 h) à l’Opéra Berlioz au Corum.

Du rugby. Chroniques d’Ovalie (2017) de Lucas Mouzas concourt dans la sélection de documentaires Regards d’Occitanie. Une plongée dans l’école de rugby du Pic Saint-Loup, qui a formé François Trinh-Duc ou Fulgence Ouedraogo.

Le 22 octobre (16 h) à l’Opéra Berlioz et le 25 octobre (16 h) au centre Rabelais.

Chroniques d'Ovalie plonge le spectateur dans l'école de formation du Pic Saint Loup
Chroniques d'Ovalie plonge le spectateur dans l'école de formation du Pic Saint Loup - Cinemed

« T’es le roi des cons au pays des emmerdeurs ! » Le Cinemed propose cette année une rétrospective sur Eric Toledano et Olivier Nakache, le duo qui a réalisé Intouchables : l’occasion de revoir sur grand écran le jubilatoire Nos jours heureux (2006), où la comédienne Joséphine de Meaux frôle de peu la crise de nerfs...

Le 24 octobre (18 h 30) à l’Opéra Berlioz du Corum.

Une spéciale paparazzi. Non, la course aux photos choc n’est pas née avec Nabilla ou Kim Kardashian. Le festival projette une sélection de cinq courts-métrages sur les actrices traquées, dont le rare Paparazzi (1963) de Jacques Rozier, qui évoque la chasse aux images dont a été victime Brigitte Bardot après la sortie du Mépris.

Le 26 octobre (20 h) à la salle Einstein du Corum.

Paparazzi raconte la traque de Brigitte Bardot
Paparazzi raconte la traque de Brigitte Bardot - Cinemed

Une soirée cauchemardesque. Grand classique du Cinemed, la Nuit en enfer est de retour, avec cinq films à déconseiller aux âmes les plus sensibles : à dévorer notamment dans ce marathon de l’honneur, une copie restaurée de Carrie au bal du diable (1976) de Brian de Palma ou Le massacre des morts-vivants (1974) de Jorge Grau. Les déguisements les plus terrifiants sont les bienvenus, et des quizz et des jeux sont au menu. Et pour les plus courageux, des croissants seront servis le lendemain matin.

Le 27 octobre (21 h) au cinéma Utopia. Interdit aux moins de 12 ans.

Le massacre des morts-vivants (1974)
Le massacre des morts-vivants (1974) - Cinemed

Toute la programmation et les tarifs ici.