Montpellier: Nues et en cage pour protester contre «l'exploitation animale»

ANIMAUX Quatorze femmes ont réalisé une nouvelle mise en scène samedi sur la Comédie...

Nicolas Bonzom

— 

Quatorze femmes se sont enfermées dans des cages pour protester contre l'exploitation animale.

Quatorze femmes se sont enfermées dans des cages pour protester contre l'exploitation animale. — Sadiki Sophie

Samedi, c’est une étonnante performance qui a attiré les badauds, sur la Comédie à Montpellier : 14 femmes, presque nues, le corps sali et blessé, enfermées dans des cages, ont tenté de sensibiliser les passants à l’exploitation animale.

« Rendons leur la liberté »

C’est la militante pour la cause animale Sophie Sadiki, qui avait déjà étonné les Montpelliérains avec une femme nue et faussement ensanglantée, posée sur une assiette géante, qui a organisé cette nouvelle mise en scène, en fin d’après-midi.

>> A lire aussi : Montpellier : Nue dans une assiette sur la Comédie pour inciter à devenir vegan

« Nous utilisons [les animaux] pour manger, nous habiller, pour nos expériences de laboratoire, pour notre divertissement, explique-t-elle. Pourquoi ? Parce que les animaux sont des êtres vulnérables et qu’aucune loi ne les protège (…) Les animaux ne nous appartiennent pas. Ouvrons les yeux sur leur condition et rendons leur la liberté… », revendique-t-elle.