Disparition de Lucas Tronche : Le «corbeau» sera jugé le 18 octobre

JUSTICE L’homme est accusé d’avoir envoyé des lettres donnant de fausses nouvelles à ses parents…

Nicolas Bonzom

— 

Lucas.

Lucas. — D.R.

Le quinquagénaire, placé en garde en vue à Nîmes mardi dans le cadre de l’enquête sur la disparition de Lucas Tronche, sera jugé le 18 octobre pour des faits de « violences avec préméditation sans ITT » au préjudice des parents de l’adolescent.

>> A lire aussi : VIDÉO. Disparition de Lucas Tronche : Le « corbeau » placé à nouveau en garde à vue

Mis hors de cause sur l’enlèvement de Lucas

L’homme de 58 ans, indique Objectif Gard, a été formellement identifié comme étant l’auteur des onze lettres anonymes donnant de fausses nouvelles du jeune homme à sa famille. Lucas a disparu sans laisser aucune trace le 18 mars 2015, alors qu’il devait se rendre à la piscine. Depuis, l’enquête piétine, malgré les appels à témoin.

>> A lire aussi : VIDÉO. Disparition de Lucas : Les parents continuent à se battre

Le « corbeau » avait déjà été interpellé le 12 juillet 2016. Cependant, « l’individu a été mis totalement hors de cause dans le dossier d’instruction ouvert pour enlèvement et séquestration », explique au site d’actualité le vice-procureur Patrick Bottero.