Dopage: Déjà suspendu par la fédération française, l’athlète Bertrand Moulinet condamné au pénal

SPORT L’athlète, spécialiste du 20 km marche, déjà suspendu par la fédération française d’athlétisme depuis juillet 2015, a écopé de six mois de prison avec sursis…

Jerome Diesnis

— 

Bertrand Moulinet avait été contrôlé positif en avril 2015.

Bertrand Moulinet avait été contrôlé positif en avril 2015. — MEUNIER AURELIEN/SIPA

Bertrand Moulinet avait été condamné à juillet 2015 à quatre ans de suspension pour dopage. A cette suspension par la fédération française d’athlétisme s’est ajoutée une condamnation mardi à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Perpignan.

>> A lire aussi : Le Français Bertrand Moulinet suspendu quatre ans pour dopage à l'EPO

Au moment de son interpellation, l’athlète spécialisé dans la marche était le numéro deux français de la spécialité. Il avait terminé huitième des Jeux Olympiques de Londres de 2012. Une place à ses yeux trop frustrante : le marcheur avait alors acheté des produits dopants en ligne sur des sites ukrainiens.

Interpelé à Font-Romeu

Au printemps 2015, des traces de FG-4592 avaient été retrouvées dans ses analyses lors d’un contrôle anti-dopage. Bertrand Moulinet fut le premier athlète contrôlé positif à cette substance permettant de démultiplier artificiellement le nombre de globules rouges dans le sang.

Il avait été interpellé par les gendarmes qui s’étaient rendus à son domicile à Font-Romeu à la suite de son contrôle anti-dopage. Les voyant arriver, le marcheur s’était mis à jeter frénétiquement les produits dopants par la fenêtre…

Retraité des pistes d’athlétisme, il a depuis repris son emploi à plein-temps de policier aux frontières à Menton…