Camargue: Un taureau nage huit kilomètres après s’être enfui d’une abrivado

ANIMAL Un taureau camarguais a nagé près de huit kilomètres après s’être enfui lors d’une abrivado. La bête a été ramenée à terre par une vedette de la SNSM...

Jerome Diesnis

— 

Le taureau de Camargue est manipulé par l'homme à cheval.

Le taureau de Camargue est manipulé par l'homme à cheval. — ALLILI MOURAD / SIPA

Un taureau s’est enfui lors d’une abrivado (lâcher de taureaux) de la fête votive des Saintes-Marie-de-la-Mer, dans les Bouches-du-Rhône. Au cours de cette tradition ancestrale, les taureaux sont encadrés par les manadiers à cheval entre les prés et les arènes, pour participer aux courses camarguaises notamment (où de raseteurs doivent attraper des cocardes sur les animaux et éviter de se faire encorner).

Lorsque l’abrivado emprunte les plages, il n’est pas rare que des taureaux s’échappent par la mer. Mais il est extrêmement rare en revanche qu’ils nagent sur une aussi longue distance. L’animal a été sauvé à deux kilomètres au large. C’est une navette de la SNSM (Société nationale des sauveteurs en mer) qui l’a récupéré…

Risque de noyade… par l’anus

Mais pas question de le hisser à bord. « On lui tire la tête en dehors de l'eau et on lui pose la tête sur une margelle. Ensuite on va doucement pour que le taureau puisse nager sans se noyer », détaille José Ibanez, le chef de la vedette, à France Bleu. Il a, au total, parcouru environ 8 kilomètres à la nage.

L’animal est en bonne santé, selon son propriétaire. Le risque était qu’ils se noie. Histoire de rajouter du piquant à l'affaire, José Ibanez, goguenard, s'offre le mot de la fin : selon lui, les taureaux ont la particularité de « se noyer par l’anus », relate France Bleu...