Ligue 1: Michel Der Zakarian débarque au MHSC (et un nouveau latéral droit aussi)

FOOTBALL L’entraîneur a signé au club comme prévu. Ruben Aguilar, en provenance d’Auxerre, aussi…

Nicolas Bonzom

— 

Michel Der Zakarian.

Michel Der Zakarian. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Le stylo a chauffé ce mardi au MHSC : le club de Louis Nicollin a officialisé l’arrivée de deux nouvelles recrues pour la saison prochaine. Qu’on espère meilleure.

D’abord, sans surprise, Michel Der Zakarian débarque à Montpellier. Il sera l’entraîneur du MHSC, en lieu et place de Jean-Louis Gasset. Un club qu’il connaît bien. Entre 1988 et 1997, cet ancien défenseur central s’est affirmé comme l’une des stars du club, avec 273 matchs disputés, et un brassard de capitaine régulièrement au bras.

Avec Franck Rizzetto

Puis, Michel Der Zakarian fut éducateur au MHSC. Il fut tour à tour entraîneur de l’équipe de DH, adjoint en équipe première (avec une remontée en D1 en 2000), puis responsable de l’équipe CFA, avant de partir entraîner Clermont, Nantes et Reims.

Il débarque avec dans ses valises Franck Rizzetto, qui fut son adjoint la saison passée à Reims. Ce nouveau tandem officiera aux côtés de Pascal Baills (entraîneur adjoint), Teddy Richert (entraîneur des gardiens) et Stéphane Paganelli (préparateur physique).

« Un club que j’aime beaucoup »

Autre arrivée officialisée ce mardi : celle de Ruben Aguilar, en provenance de l’AJ Auxerre, où il s’est imposé depuis l’été 2014 comme un élément clé du club bourguignon. Avec le MHSC, il s’apprête à découvrir la Ligue 1 pour la première fois.

« Je suis très content de signer dans un club de Ligue 1, surtout à Montpellier qui est un club que j’aime beaucoup, confie le joueur, formé à Grenoble, dans un communiqué. Que ce soit au niveau de l’ambiance familiale ou du sportif je suis très heureux de rejoindre Montpellier. ». De son côté, Laurent Nicollin, président délégué du MHSC, ne cache pas son enthousiasme : « C’est un joueur que la cellule de recrutement suit depuis un moment, c’est un jeune joueur qui je l’espère a un bel avenir devant lui. ».