Montpellier: Quinze ans de prison pour l'homme qui obligeait sa compagne à manger ses excréments

JUSTICE Depuis huit ans, de 2006 à 2014, il avait quotidiennement brûlé, violé, obligé sa compagne avec laquelle il avait eu trois enfants à manger ses excréments. La Cour d’assises de l’Hérault l’a condamné à quinze ans de prison…

Jerome Diesnis

— 

La Cour d'assises de l'Hérault, à Montpellier

La Cour d'assises de l'Hérault, à Montpellier — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

Quinze ans de prison. La Cour d’assises de l’Hérault n’a pas cru Joseph Bonnet, âgé de 33 ans, qui a nié tout au long du procès les faits qui lui étaient reprochés. Huit années de torture à l’encontre de son ex-compagne, à raison de viols, de coups, d’humiliations et de déshumanisation quotidienne. Des actes de torture et de barbarie dénoncée par sa victime devant le huis clos de la cour d’assises de l’Hérault.

« Ce n’était plus une femme, mais un punching-ball »

« Ce n’était plus une femme, c’était un punching-ball », avait expliqué aux enquêteurs l’une des filles du couple. Les trois enfants avaient été placées, mais le calvaire de leur mère a duré pendant des années.

>> A lire aussi : Violée, brûlée, contrainte de manger des excréments, elle a vécu huit ans d’enfer

L’avocat général avait requis vingt ans de prison. Les jurés ont adouci la peine, estimant que son discernement était altéré au moment des faits. Il a été reconnu coupable de viols par concubin, d’actes de tortures et de barbarie et mutilation sur personne vulnérable.