Nîmes: Le footballeur amateur simulait des blessures pour récupérer des numéros de cartes bancaires dans les vestiaires

JUSTICE L’homme, âgé de 48 ans, a été condamné à six mois de prison avec sursis…

Nicolas Bonzom

— 

Le vestiaire d'un club de football amateur (illustration).

Le vestiaire d'un club de football amateur (illustration). — PIXATHLON/SIPA

Un homme a été condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Nîmes (Gard), selon Objectif Gard, ce fonctionnaire de mairie avait subtilisé les codes des cartes bancaires de victimes avec qui il jouait au football, entre vétérans.

La série de vols a été constatée en octobre 2013 : des joueurs avaient déposé des plaintes pour des mouvements d’argent suspects sur leurs comptes, des retraits et des achats en ligne. Un préjudice évalué à environ 9.000 euros en trois jours.

Il n’a pas remboursé ses anciens partenaires

Le suspect, âgé de 48 ans, sera rapidement pointé du doigt par les enquêteurs : le footballeur amateur simulait des blessures pendant les rencontres, histoire de se retrouver tranquillement dans les vestiaires pour noter les numéros des cartes...

Si le quadragénaire était présenté à un juge, c’est parce qu’il n’a jamais remboursé ses anciens partenaires de football, et ne s’est jamais rendu au stage de citoyenneté, comme la justice le lui avait pourtant ordonné, rapporte le site d’actualité.