VIDEO. Montpellier: Modèle Élégance France, l'autre élection du week-end

CONCOURS DE BEAUTE L’événement se déroule dans la capitale héraultaise samedi soir. L’un des 18 candidats va succéder au Montpelliérain Raphaël Senis…

Nicolas Bonzom

— 

Les 18 candidats de Modèle Élégance France, ce jeudi à Montpellier.

Les 18 candidats de Modèle Élégance France, ce jeudi à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse

  • En décembre 2016, c’était l’élection de Miss France que Montpellier avait accueillie
  • La beauté, ça compte certes, mais la culture et les valeurs humaines aussi

Il y a une autre élection à laquelle on n’avait pas pensé ce week-end : les plus beaux mecs du pays déboulent samedi (20 h 30) au Dièze, dans le quartier de Près-d’Arènes, pour l’élection nationale de Modèle Elégance France. C’est le second concours de ce genre à choisir Montpellier, après Miss France 2017, en décembre dernier.

>> A lire aussi : « Participer à Miss Monde ? J’en serais ravie », confie Aurore, Miss Languedoc-Roussillon

Mais son fondateur, Julien Meichtry-Truntzer, ex-Modèle Elégance Europe, qui est entièrement bénévole, en convient : cet événement, créé en 2011, ne joue pas (encore) dans la même division. « On n’est pas encore très connu, mais ça commence petit à petit, dans les régions, souligne-t-il. On est régulièrement comparé à Miss France. C’est un véritable honneur, parce qu’on n’a pas les mêmes moyens… »

Répétitions, coaching et essayage

Les 18 candidats sont arrivés en début de semaine à Montpellier. Répétitions intenses des chorégraphies, séances de coaching sportif, séances d’essayage et tournages de clips sont au programme. Samedi soir, l’un d’entre eux va succéder au Montpelliérain Raphaël Senis, 29 ans, qui a séduit le jury de l’élection l’année dernière.

Raphaël Senis, le Montpelliérain qui a remporté Modèle Elégance en 2016.
Raphaël Senis, le Montpelliérain qui a remporté Modèle Elégance en 2016. - N. Bonzom / Maxele Presse

« Ce fut une aventure humaine, qui m’a beaucoup apporté personnellement. Cela m’a notamment permis de vaincre un certain manque de confiance en moi. A aucun moment, je n’ai cherché à devenir mannequin en me lançant dans ce concours », souligne le jeune homme, qui travaille dans la télécommunication, que nous avions rencontré.

>> A lire aussi : Le Montpelliérain Raphaël Senis élu Modèle Élégance France 2016

« Casser les codes »

A Modèle Elégance, on n’est pas « seulement sur des critères de beauté », confie Julien Meichtry-Truntzer : « J’ai voulu casser les codes. La culture, les valeurs humaines, cela compte réellement pour nous. Le côté bodybuildé ne nous intéresse pas… »

Animé par l’ex-de NRJ 12 Anthony Ruiz, le concours, retransmis sur Montpellier New Day, accueillera notamment dans le jury Maxime Dereymez de Danse avec les stars.

Tarif : 16 euros.