Illustration: Justice, loi.
Illustration: Justice, loi. - Patrick Semansky/AP/SIPA

Une femme de 51 ans a été condamnée à trois ans de prison par le tribunal correctionnel de Béziers (Hérault). L’Héraultaise, qui sortait de dix mois de prison préventive, a été reconnue coupable de violences sur son ex-mari, rapporte Midi Libre.

Les faits remontent au 16 mai 2014. Celle qui était encore une quadragénaire demande à son ancien compagnon de venir récupérer fissa ses affaires à son domicile.

« Le reste, c’est pour ma nouvelle femme »

Elle lui aurait alors demandé un « dernier câlin ». L’homme se serait exécuté, puis, en s’arrêtant net, lui aurait asséné : « Le reste c’est pour ma nouvelle femme ».

L’Héraultaise se serait alors saisie d’un couteau, donnant deux coups dans le dos de son ex-mari, avant de lui entailler le cou avec une lame, note le quotidien. Il réussira à prendre la fuite. Elle aurait alors appelé les gendarmes, en leur disant : « Je viens d’essayer de tuer mon mari. Je l’ai loupé. Je vous attends. »

Mots-clés :