Un troisième cas de légionellose a été détecté dans une résidence de Palavas-les-Flots, à côté de Montpellier. Ses jours ne sont pas en danger.

Elle est la troisième personne touchée par cette maladie infectieuse depuis le mois de juin 2016. Les conséquences avaient plus dramatiques à l’époque puisque l’une des deux personnes était alors tombée dans le coma, avant de décéder.

Une infection pulmonaire

L’agence régionale de la santé a mené des analyses sur le réseau d’eau chaude qui pourrait être le foyer de la légionellose. La maladie se caractérise par une infection pulmonaire et se développe dans une eau dont la température est comprise entre 25 et 45 degrés Celsius.