Dellya Bouhila (à g.) et Melissande Pichard ont lancé Soudji il y a un an.
Dellya Bouhila (à g.) et Melissande Pichard ont lancé Soudji il y a un an. - Soudji

« On sort où ce soir ? » Cette question, que l’on soit en couple, entre potes ou en famille, on se l’est tous posé au moins une fois au cours du mois écoulé. En créant l’application Soudji, pour smartphone et iPhone, deux Montpelliéraines de 28 ans ont eu l’idée de réunir tous les lieux de sortie nocturnes dans le Languedoc et le Roussillon, des bars aux restaurant en passant par les festivals l’été. « On est de Montpellier et on voulait aussi mettre en avant nos racines à travers ces fêtes de village », expliquent Melisande Pichard et Dellya Bouhila.

Financement participatif

Gratuite, complète et surtout très bien conçue, l’appli permet des recherches selon des critères pointus comme le type de musique, l’ambiance, si l’endroit est exigu ou si on peut y prendre ses aises, l’âge de la clientèle, l’accessibilité aux personnes en situation de handicap ou aux poussettes. «Il y a énormément d’offres pour sortir mais aucun réseau ou application qui permettait de faire son choix de façon précise. », note Melissande.

Ce sont les établissements partenaires qui mettent à jour leur programmation. Derrière, les deux cofondatrices recoupent les infos et les valident. 700 lieux sont répertoriés, beaucoup plus l’été pour les fêtes de village ou dans les campings.

Malgré la qualité de leur application, un an et demi après son lancement, Dellya et Melissande cherchent des financements via le site de Crowdfunding kisskissbankbank. Le savoir-faire, elles l’ont. Elles ont désormais besoin de le faire savoir.

Mots-clés :