Illustration d'un surveillant de prison.
Illustration d'un surveillant de prison. - M.Libert / 20 Minutes

C’est une courte cavale qui a lieu dans la nuit de mercredi à jeudi, à Montpellier (Hérault). Un détenu de la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone a réussi à prendre la poudre d’escampette, alors qu’il était accompagné au CHU pour recevoir des soins, rapporte France Bleu Hérault.

Après sa visite médicale, les trois surveillants ont été menacés et gazés par une femme armée, qui pourrait être la compagne du détenu.

Une forte douleur à la tête

L’homme, âgé d’une cinquantaine d’années, en a profité pour prendre la fuite, alors qu’il était menotté. Localisé dans un immeuble de la ville, note le site de la station, il a été interpellé par la police.

Dans la nuit, le prisonnier s’était plaint aux surveillants d’une forte douleur à la tête, souffrant d’une plaie ouverte après être tombé de son lit.

Mots-clés :