En ces temps d’état d’urgence, beaucoup ont pris l’habitude de voir des militaires armés marcher par deux dans la rue. Mais une seule personne, la vision est plus rare.

Une femme habillée en treillis militaire et munie d’une arme lourde a ainsi semé la panique en se déplaçant seule à pied, dans le secteur de la rue Monjardin à Nîmes, relateMidi Libre.

Le quartier quadrillé

Il était 11 heures ce mercredi, lorsque plusieurs passants ont signalé sa présence à la police, entraînant la mise en place d’un lourd dispositif de quadrillage et de sécurisation du quartier. Quarante policiers nationaux et six policiers municipaux ont ainsi été mobilisés, tandis qu’un officier des pompiers était dépêché au commissariat pour coordonner une éventuelle intervention des secours, indiquent nos confrères.

Plus de peur que de mal heureusement : il s’agissait d’une militaire qui partait sur un exercice. Elle a été vue montant à bord d’un véhicule de l’armée.

>> A lire aussi : Plus d'un an après son lancement, l'opération Sentinelle est loin de faire l'unanimité

 

Mots-clés :