Les militants de la coordination rurale de l'Aude ont mené une action coup de poing dans les rayons d'un supermarché de Narbonne pour dénoncer l'étiquetage trompeur des vins d'origine étrangère.
Les militants de la coordination rurale de l'Aude ont mené une action coup de poing dans les rayons d'un supermarché de Narbonne pour dénoncer l'étiquetage trompeur des vins d'origine étrangère. - Coordination rurale de l'Aude

Les viticulteurs de la Coordination Rurale de l’Aude ont mené ce mardi une opération d’étiquetage des vins étrangers dans une grande surface de Narbonne. « Une partie des marques qui commercialisaient des vins de pays d’Oc ont longtemps profité de subventions et développé leur image », évoque Olivier Duchamp, viticulteur et président de la Coordination Rurale Occitanie. « Aujourd’hui, ces marques ont lâché les producteurs en préférant écouler du vin espagnol, ou d’ailleurs, à bas prix tout en conservant leur packaging qui sent bon le terroir français. Ce n’est pas acceptable : ni pour nous producteurs, ni pour les consommateurs qui sont bernés. »

« Le problème est organisé par nos propres négociants »

Dans les rayons, la confusion se glisse. Des vins produits en France et à côté, avec un packaging relativement similaire, des vins espagnols. « Le directeur du magasin, les salariés, les clients n’y sont strictement pour rien. Nous n’en voulons pas aux vignerons espagnols. Ils sont comme nous, ils travaillent. Le problème est organisé par nos propres négociants, nos propres coopératives », reprend un militant.

De nombreux vins ont donc été rhabillés avec une étiquette sans équivoque celle-là, sur laquelle étaient indiquées en grand caractère les mentions « Origine Europe. Attention aux apparences… Mélange de vins européens. »

Mots-clés :