Manifestations contre la loi Travail : 28.000 euros de dégâts au total pour la Comédie à Montpellier

SOCIETE Depuis le mois d'avril, plusieurs cortèges ont causé des dommages, notamment dans le centre de la capitale héraultaise...

Nicolas Bonzom

— 

Des étudiants jettent des projectiles sur les CRS à Montpellier, le 14 avril 2016, lors d'une manifestation contre le projet de loi Travail

Des étudiants jettent des projectiles sur les CRS à Montpellier, le 14 avril 2016, lors d'une manifestation contre le projet de loi Travail — SYLVAIN THOMAS AFP

Depuis le début du mois d’avril, de nombreuses manifestations ont émaillé l’actualité montpelliéraine, en particulier contre la loi Travail. Selon Midi Libre, les différents cortèges (notamment les manifestations lycéennes) ont causé d’importants dégâts sur la place de la Comédie, à Montpellier (Hérault).

>> A lire aussi : Il y avait 150 à 200 «casseurs» dans la manifestation des lycéens

Le quotidien régional rapporte que la municipalité a réalisé une expertise sur le remplacement des dalles endommagées : 28.000 euros seront nécessaires pour réaliser les travaux. Sur l’ensemble des manifestations liées à la loi Travail, ce sont 62 personnes qui ont été interpellées depuis le mois d’avril, notamment pour des faits de détérioration.

Sur les réseaux sociaux, des élus de la ville de Montpellier se sont indignés du montant de ces dégats. Il y a quelques années, les dalles de la place avaient été entièrement changées. Cela avait coûté à la ville quelque 600.000 euros.

 

Mots-clés :

Aucun mot-clé.