VIDEO. Gard : Un an après la disparition de Lucas, ses parents reçoivent un mystérieux message qui se veut rassurant

AVIS DE RECHERCHE L'adolescent a disparu le 18 mars 2015, à Bagnols-sur-Cèze. Le message est pris très au sérieux par Nathalie et Eric Tronche...

Nicolas Bonzom

— 

Lucas.

Lucas. — D.R.

C’est un mystérieux message qui est parvenu chez les parents de Lucas, disparu le 18 mars 2015, à Bagnols-sur-Cèze (Gard). Si Éric et Nathalie Tronche, sans nouvelles de leur fils de 17 ans depuis plus d’un an, refusent d’en révéler le contenu pour respecter son auteur et le travail des enquêteurs, ils parlent d’un « message qui se veut rassurant ».

Impossible en revanche de savoir qui est son expéditeur, ni s’il s’agit de la personne qui avait appelé la rédaction RTL, à la fin du mois d’octobre, après la diffusion de l’émission L’heure du crime, pour donner des nouvelles rassurantes de l’adolescent, disparu sans laisser de traces tandis qu’il devait se rendre à la piscine.

>> A lire aussi, l'interview de Nathalie, la mère de Lucas : « On attend juste un signe de vie »

Un signe de Lucas

« La personne semble vouloir dire que Lucas va bien, et qu’il ne faut pas que l’on s’inquiète, confie Nathalie, sa maman à 20 Minutes. Mais ce que l’on aimerait, ce qu’il nous manque aujourd’hui, c’est un signe de Lucas. Un petit mot écrit de sa part ou un enregistrement de sa voix… Une fois que l’on sera sûr qu’il va bien, qu’il est vivant, et libre, on respectera son choix, s’il désire changer de vie. »

Pour tenter d’obtenir un nouveau message, les parents du jeune homme ont diffusé ce week-end sur le site Internet retrouvons-Lucas.fr et sur les réseaux sociaux leur réponse à ce dernier message anonyme demandant « un signe » de leur enfant.

Un message sur les réseaux sociaux

« Nous avons bien reçu votre deuxième message tant espéré. Votre intention est de nous rassurer, ce dont nous vous remercions. Mais il nous manque un signe de Lucas. Vous êtes son intermédiaire. Pourriez-vous le lui demander ? Par exemple un petit mot écrit par lui ou bien un message sur la boîte vocale du 07.88.76.72.92 dédiée à Lucas ?

Comme vous le dites, cela fait un an qu’il est parti. Le temps passe mais la souffrance due aussi à cette incertitude reste. Elle s’accroît de manière toujours plus insoutenable. Nous pensons que vous pouvez le comprendre ainsi que l’urgente nécessité d’être pleinement rassurés. Commencera alors pour nous le temps de l’acceptation si Lucas désire changer de vie. Nous avons confiance en lui. Merci de lui dire tout notre amour. »

Quelle crédibilité pour ce message ?

Une question reste cependant en suspens pour les enquêteurs : quelle crédibilité accorder à ce dernier message reçu ? Nathalie et Eric Tronche, eux, s’y raccrochent avec force.

« On a très fortement envie d’y croire, souligne la maman de l’adolescent. Hormis le premier message reçu en octobre et celui-ci, on n’en a reçu aucun autre. Et a priori, ces deux messages semblent émaner de la même personne… »

Lucas Tronche est mince, les yeux marron, les cheveux courts châtain clair et mesure 1m65. Si vous avez des informations, vous pouvez contacter le SRPJ de Montpellier, au 04 67 99 35 97.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.