Pierre Augé
Pierre Augé - La maison de Petit Pierre / D.R.

C’est l’un des candidats les plus remarqués de l’émission culinaire de M6 : ce lundi (20 h 55), Pierre Augé fait son retour dans Top Chef. Le chef, qui officie à la Maison de Petit Pierre à Béziers, viendra jouer les mentors auprès de Franck, le candidat valrassien. Vainqueur de l’émission en 2014, celui qui viendra se frotter au gagnant de cette saison dans le Choc des champions dans quelques semaines s’est confié à 20 Minutes.

>> A lire aussi : Franck Radiu sur les pas de Pierre Augé à « Top Chef »

Pourquoi venez-vous soutenir Franck ce lundi dans l’émission ?
Franck est quelqu’un que j’aime beaucoup… Il a travaillé chez mon père [qui est traiteur à Béziers], puis il a travaillé dans mon restaurant : pendant que je faisais « Top Chef », il est venu renforcer l’équipe. Il a beaucoup de talent… Et ce qui est intéressant chez lui, c’est son parcours atypique : il a une formation de boulanger et de pâtissier. Ça lui donne une sensibilité en plus.

Quels souvenirs gardez-vous de vos deux « Top Chef » ?
J’ai adoré. Si je pouvais le faire chaque année, je le ferais… C’est un concours exceptionnel, qui nous permet en tant que chef d’aller au bout de ses limites, de se surpasser… En tant que chef, quand on reste dans sa cuisine, on ne peut pas toujours connaître ses limites. L’émission m’a énormément apporté.

Où en est votre projet de jeu vidéo autour de la cuisine ?
Ça avance doucement ! Le jeu vidéo se prépare. L’objectif serait de donner le goût de la cuisine et des bons produits aux enfants, tout en s’amusant… Avant de se mettre aux fourneaux pour faire des crêpes par exemple, le joueur doit se rendre à la ferme pour attraper des poules et récupérer quatre œufs. Histoire de savoir d’où viennent vraiment les produits… Mais des projets, j’en ai énormément ! Le restaurant reste tout de même ma priorité. C’est là où je me sens bien. C’est ma famille.

Et votre propre émission télé, ça vous tente ?
Pourquoi pas oui ! Mais il faudrait que ça me corresponde réellement. Je n’ai pas envie de faire de la télé pour faire de la télé. Ce qui pourrait m’intéresser, c’est de mettre en avant le côté social et familial de la cuisine… Et les bons produits.

Vous avez obtenu une « Assiette » dans le dernier Guide Michelin. Vous espérez un jour une étoile ?
Peu importe. Ce n’est pas vraiment ce qui m’intéresse. Chaque chose en son temps !

Mots-clés :