Plussh.
Plussh. - Plussh.

Mais jusqu’où ira Plussh ? Cette application mobile, qui permet de retransmettre en direct, depuis son smartphone, n’importe quel événement sur le Web, gravit quatre à quatre les marches du succès…

Un Business France Award

Dernière distinction pour la jeune start-up : elle vient de remporter un Business France Award, qui lui sera remis, à la fin du mois, au Mobile World Congress, à Barcelone. Un mois, à peine, après avoir fait sensation lors du salon CES de Las Vegas. L’application a été lancée, l’été dernier, par trois journalistes montpelliérains : Laurent Damiron, Thibault Wasiolek et Dimitri Moulins. Et séduit déjà particuliers et professionnels.

« Vous téléchargez l’application, vous diffusez, tout le monde peut regarder, et quand le live est terminé, il est proposé en replay. C’est aussi simple que ça, souligne Dimitri Moulins, l’un des trois fondateurs de Plussh. Aujourd’hui personne d’autre que nous ne propose de diffuser en direct depuis son smartphone en qualité HD ou full-HD. »

Une antenne à New-York

Et ceci sans coupure ni saccade, et dès la 3G… De quoi distinguer l’application de ses prestigieux confrères, parmi lesquels Periscope, dont la qualité de la retransmission laisse parfois perplexe. Un dispositif totalement gratuit pour les particuliers et proposé en version premium pour les professionnels.

« Nous avons de nombreux clubs sportifs qui utilisent notamment l’application, explique Dimitri Moulins. Dernièrement, un établissement scolaire s’est servi de Plussh afin de retransmettre en direct le voyage à la neige des élèves, pour les parents. » Plussh, qui emploie cinq personnes, en plus de ses trois créateurs, vient d’installer une antenne à New-York, au cœur de l’accélérateur d’entreprises Spark Labs. De quoi s’offrir un avenir planétaire…

Mots-clés :