Hérault: Un festival international du kebab à Béziers ?

POLEMIQUE Un internaute a réagi avec humour aux propos de Robert Ménard : sa page rassemble déjà près de 35.000 internautes sur Facebook...

Nicolas Bonzom

— 

Un kebab.

Un kebab. — N. Bonzom / Maxele Presse

Le maire de Béziers n’en est plus à sa première polémique. Après les paraboles et l’accrochage du linge sur les balcons de sa commune, Robert Ménard a un nouveau cheval de bataille : les kebabs.

« Ces commerces n’ont rien à voir avec notre culture »

Jeudi dernier, dans « Envoyé spécial », sur France 2, l’élu, soutenu par le FN, justifiait l’interdiction de toute nouvelle ouverture dans le centre historique de ce type de restaurants : « On est dans un pays de tradition judéo-chrétienne, explique le premier magistrat. C’est difficile pour certains mais il faut s’y faire. »

« Je ne veux pas que Béziers devienne la capitale du kebab, confiait-il le lendemain sur Twitter, face à la moquerie des réseaux sociaux. Ces commerces n’ont rien à voir avec notre culture ! » Le soir, une page Facebook étonnante voyait le jour : Festival international du kebab à Béziers, faisant la promotion, avec ironie, d’un événement consacré au célèbre sandwich le 5 mai 2016.

 

« La meilleure façon de réagir, c’est l’humour »

Ce dimanche, près de 35.000 internautes avaient déjà fait part de leur intention de participer à l’événement, créé par Baptiste Fluzin, un internaute, directeur de la création au sein d’une agence de publicité. « Je pense que la meilleure façon de réagir à la surenchère d’annonces ridicules de la part de Robert Ménard, et du FN en général, c’est l’humour », assure-t-il au site d’actualités Mediaterranee.

 

Quitte à se lancer réellement dans ce projet-là ? « Vu l’engouement, il est tentant d’organiser véritablement quelque chose, souligne l’internaute. Pour peu que cela puisse se faire dans une bonne ambiance et sans risque de débordements ou de répression de la part de la municipalité. »