Montpellier: Le musée Fabre expose «L'âge d'or de la peinture à Naples»

SORTIES Le haut-lieu de la peinture à Montpellier s'intéresse, jusqu'au 20 octobre, à ceux qui ont marqué l'histoire de l'art dans la capitale napolitaine...

Nicolas Bonzom

— 

L'âge d'or de la peinture à Naples, au musée Fabre de Montpellier.

L'âge d'or de la peinture à Naples, au musée Fabre de Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse

Pour sa nouvelle exposition événement de l’été, le musée Fabre amène ses visiteurs sur la côte italienne. Jusqu’au 20 octobre, le haut lieu de la peinture à Montpellier s’intéresse à ceux qui ont marqué « L’âge d’or de la peinture à Naples ». Cette exposition propose un vaste panorama artistique quand, au XVIIe siècle, cette ville d’Italie du sud était l’une des places fortes de la peinture.

Un parcours dans l'histoire de Naples

A travers 84 tableaux, le musée met en lumière les naturalistes (Caracciolo, Ribera…), les maîtres de la couleur (Di Lione, Cavallino…) et les grands peintres baroques (Giordano, Solimena…). « L’exposition permet aux visiteurs de se pencher sur les événements qui ont jalonné l’histoire de Naples : l’éruption du Vésuve, la révolution napolitaine de 1647, ou la Grande peste de 1656, où deux tiers de la population ont été décimés, confie Michel Hilaire, directeur du musée Fabre. En entrant dans l’exposition, une carte tactile de la ville permettra de repérer les lieux qui ont marqué la peinture à Naples. »

L’exposition est visible du mardi au dimanche (10 h-19 h). Ouvert le 14 juillet et le 15 août (Tarif : 8 à 10 euros). Visites guidées individuelles du mardi au dimanche (11 h, 16 h en juin, juillet et août) (Tarif : 9,50 à 13 euros). Après cette virée de quatre mois en Italie, le musée s’intéressera aux impressionnistes pour sa prochaine grande exposition, et particulièrement au destin de Frédéric Bazille, qui est né à Montpellier en 1841.