Brian, Morgan et Siphay ont passé trois ans sur leurs vélos, de 2010 à 2013.
Brian, Morgan et Siphay ont passé trois ans sur leurs vélos, de 2010 à 2013. - www.solidream.net

Pendant trois ans, ils ont éprouvé les chaleurs torrides du Sahara et du bush australien, et le froid intense des hauts plateaux de l'ancien Tibet. Les Languedociens Brian Mathé, Morgan Monchaud, et Siphay Vera ont enfourché leurs vélos, à la fin de l'été 2010, pour un immense périple à travers la planète. Sept mois après leur retour, le trio relate son aventure dans Solidream paru à Transboréal éditions. « C'était un rêve de gosse. On a passé deux ans à fabriquer ce projet, puis on est parti. En se fixant un budget de 8 € par jour chacun », confie Siphay.

Des nuits chez l'habitant


Des souvenirs, ils en gardent une infinité. « On retient, surtout, que l'hospitalité n'aucune frontière, raconte Morgan. On a toujours rencontré des gens bons, et je crois que ça nous a réconcilié avec l'humanité. En trois ans, on n'a jamais payé l'hôtel : on a toujours passé la nuit chez l'habitant, ou en se débrouillant un peu. » Dans leur carnet d'aventures, les moments de joies se mêlent aux frissons, comme ce jour où ils furent « à quelques centaines de mètres des Farc, et des forces colombiennes », ou face à des policiers corrompus, au Venezuela. « Grâce à ce voyage, on se rend compte aujourd'hui que l'on a énormément de chance de vivre ici », sourit Morgan.

■ Exposition

Le trio dédicace « Solidream » ce mercredi (16 h 30-18 h 30) à la librairie Sauramps à Odysseum, et inaugure son exposition. Le livre rassemble 300 photos (272 pages). Un film est même en préparation.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé