" Essayage " d'une tombe médiévale.
" Essayage " d'une tombe médiévale. - Nicolas Bonzom / Maxele Presse

Nicolas Bonzom

Les scientifiques de l'Institut national des recherches archéologiques préventives (Inrap) ont fait une découverte de taille, au bord de la route de Vendargues, à Mauguio. Dans le cadre des fouilles autour du contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier, les archéologues ont mis au jour un site occupé par des paysans du haut Moyen-Age, du VIe au Xe siècle. « On ne connaît pas bien cette époque car, souvent, les villages médiévaux sont enfouis sous les communes actuelles », confie Jean-Yves Breuil, coordinateur du chantier. Les vestiges permettront de lever le voile sur le passé médiéval de la plaine melgorienne.

Une bergerie


Un quartier de 10 000 m2, dédié au stockage des céréales dans des fosses, de 100 à 10 000 litres, et différentes parcelles agricoles et de pâturage, ont été mis au jour. « Nous allons pouvoir définir les types de cultures pratiquées ici, grâce à l'analyse des fossiles d'escargots, qui ont la particularité d'être sensibles à l'environnement et qui gardent en eux des indices précieux sur la terre sur laquelle ils ont vécu », note Liliane Tarrou, archéologue à l'Inrap. La présence d'une bergerie a également été détectée sur la zone, dans un bâtiment en pierres, « grâce à la mise au jour de dents de lait d'agneaux », reprend la scientifique.

Autour des parcelles, des sépultures, extrêmement bien conservées (photo), complètent les découvertes autour du hameau. « La présence de tombes est un signe de délimitation des propriétés, explique Jean-Yves Breuil. C'est un héritage du passé, notamment de l'antiquité romaine, comme de la voie Domitienne. » L'habitat médiéval s'étendrait au-delà de la RD112, vers l'Ouest. Les archéologues ont jusqu'au milieu du mois de janvier prochain pour dénicher d'autres perles. Ici, en 2017, passera la nouvelle voie ferrée.

■ Portes ouvertes

Le chantier (route de Vendargues) ouvre ses portes gratuitement au public le 8 décembre (9 h 30-12 h 30 et 14 h-17 h) avec des ateliers pour enfants (dès 6 ans) et des visites guidées sans réservation.