Coût du projet : 125 millions d'euros.
Coût du projet : 125 millions d'euros. - N. BONZOM / MAXELE PRESSE / 20 MINUTES

Nicolas bonzom

Il pourrait devenir l'un des centres névralgiques de la vie héraultaise. Quatre années auront été nécessaires pour ériger ce bâtiment, à la jonction des quartiers de la Paillade et d'Alco. Ce monstre de 26 000 m2, qui a coûté 125 millions d'euros aux contribuables (financé à 80% par le conseil cénéral) se veut au service des habitants. « Cette construction a généré du travail pour 600 personnes », répond, dans le mensuel édité par la collectivité dont il est le président, André Vezinhet, à l'évocation de ce coût pharaonique.

900 logements seront construits
Le cœur de Pierresvives abritera notamment la Cité des savoirs et du sport avec la médiathèque et les locaux d'Hérault Sport, mais aussi les archives départementales, qui déménageront une partie de leurs précieux documents. Un amphithéâtre de 200 places accueillera aussi des conférences, voire des spectacles toute l'année.
« Notre démarche a été d'associer les habitants tout au long du processus de création », reprend André Vezinhet. La réalisation du bâtiment a été confiée à l'Anglo-irakienne Zaha Hadid. « C'est un grand projet dont nous sommes très fiers. Pierresvives s'inscrit dans la longue tradition française architecturale », estime la lauréate du prix Pritzker en 2004.
Pierresvives s'intègre aussi dans un projet plus global : un nouveau quartier de 900 logements s'apprête à sortir de terre dans les prochaines années. Les 288 premiers locataires devraient pouvoir emménager à partir du premier trimestre 2013.

TROIS JOURS DE FÊTE

L'inauguration est ouverte à tous ce jeudi à 18 h. Jusqu'à samedi soir, des animations sont prévues avec notamment des artistes chinois mais aussi un feu d'artifice vendredi à 22 h. Des visites guidées seront assurées de 10 h à 19 h dès vendredi.