Roland-Garros 2013: Simon-Federer (1-6, 6-4, 6-2, 2-6, 3-6) à revivre en live comme-à-la-maison

41 contributions
Publié le 13 septembre 2012.

MONDE - Les forces de sécurité ont ouvert le feu...

Un Yéménite a été tué et cinq blessés par des tirs de la police qui repoussait, pour la deuxième fois ce jeudi, des manifestants tentant de prendre d'assaut l'ambassade américaine à Sanaa, selon une source des services de sécurité.

Des centaines de manifestants avaient déjà pris d'assaut l'ambassade dans la matinée. Les forces de sécurité sur place avaient ouvert le feu, en tirant en l'air pour disperser les manifestants qui seraient toutefois parvenus à pénétrer dans l'enceinte du bâtiment.

Dans un communiqué, l'ambassade du Yémen à Washington a déclaré que l'ordre avait été rétabli et que le premier incident n'avait fait aucune victime. Des témoins ont cependant vu des blessés parmi les gardes et les manifestants. «Heureusement, aucune victime n'a été signalée dans cet incident chaotique. Le gouvernement du Yémen honorera ses obligations internationales pour assurer la sécurité des diplomates et renforcera les effectifs de sécurité autour de toutes les missions étrangères», a déclaré l'ambassade.

«Nous te rachetons, messager de Dieu»

De jeunes manifestants criant «Nous te rachetons, messager de Dieu» ont brisé les vitres des locaux de sécurité situés à l'extérieur de la mission avant d'escalader les grilles de l'entrée principale de l'enceinte hautement fortifiée située dans l'est de la capitale yéménite. Des pneus ont été incendiés devant le bâtiment.

«On peut voir un incendie à l'intérieur de l'enceinte et les forces de sécurité qui tirent en l'air. Les manifestants s'enfuient puis repartent à l'assaut», a déclaré un témoin. Des intérêts américains ont été la cible de violentes manifestations ces derniers jours en Egypte et en Libye après la diffusion d'un film antimusulman réalisé aux Etats-Unis. L'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, Christopher Stevens, et trois autres Américains ont été tués mardi soir dans l'attaque du consulat de Benghazi, dans l'est du pays.

Julien Ménielle et C.C. avec agences
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr