Syrie: Présence de djihadistes français parmi les rebelles

71 contributions
Publié le 8 septembre 2012.

MONDE - Ils suivraient l'exemple de Mohamed Merah...

Convaincus de mener une «guerre sainte», des islamistes étrangers, notamment français, sont venus gonfler les rangs des insurgés anti-Assad en Syrie, a déclaré ce samedi le chirurgien français Jacques Bérès, rentré la veille d'Alep, dans le nord de la Syrie.

Cofondateur de l'organisation Médecins sans frontières (MSF), le médecin de 71 ans a soigné pendant deux semaines les blessés dans un hôpital contrôlé par les rebelles dans la capitale économique de la Syrie, où font rage les combats entre gouvernementaux et insurgés.

Mohamed Merah, «un exemple à suivre»

Il a précisé que, contrairement à ce qu'il avait vu lors de ses précédentes missions cette année à Homs et à Idlib, la majorité - environ 60% - des blessés qu'il a soignés à Alep étaient des combattants et non des civils, et au moins la moitié d'entre eux n'étaient pas des Syriens.

«Il y a une assez forte proportion de fondamentalistes et de djihadistes (...) Ce qui les intéresse, c'est surtout l'après-Assad, l'établissement d'un régime islamiste et de la charia, en vue de l'Emirat mondial», a-t-il poursuivi. Parmi ces islamistes étrangers figuraient «quelques djihadistes français», a ajouté le docteur Bérès, pour lesquels Mohamed Merah, qui a tué sept personnes en mars dans le sud-ouest de la France, est «un exemple à suivre».

Avec Reuters
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr