Revivez la journée du mercredi 8 août en Syrie. L'armée s'est retirée du quartier de Salaheddine, à Alep

26 contributions
Publié le 8 août 2012.

Ce live est désormais terminé. Merci à tous de l'avoir suivi.

20h35: Des rebelles signent un «code de bonne conduite»
Des chefs de l'Armée syrienne libre (ASL) ont signé un «code de bonne conduite» où ils s'engagent à respecter les lois de la guerre et à bien traiter les prisonniers, une semaine après la diffusion de vidéos montrant des exécutions sommaires dans les zones contrôlées par les insurgés à Alep.
Dans ce document, les chefs de plusieurs brigades des forces rebelles en lutte contre les troupes de Bachar al-Assad s'engagent à interdire les viols, la torture et les exécutions de détenus.

20h: L'armée s'est retirée du quartier de Salaheddine, à Alep
Les forces syriennes se sont retirées de certaines zones du quartier rebelle de Salaheddine, dans le sud d'Alep, après de durs affrontements avec les insurgés, ont déclaré des sources rebelles ce mercredi.
«Une guerre de rue s'est installée, ils (les rebelles) ont infligé de lourdes pertes aux forces de Bachar al Assad qui se sont retirées à présent. Salaheddine est sous le contrôle de l'Armée syrienne libre (ASL, opposition armée, ndlr)», a déclaré à Reuters Omar, un activiste rebelle présent dans cette partie d'Alep.

18h35: L'ex-Premier ministre syrien Ryad Hidjab se trouve bien en Jordanie
La Jordanie a confirmé ce mercredi la présence de l'ancien chef du gouvernement syrien, qui a fait défection. Un doute subsiste quant à son jour d'arrivée sur le territoire jordanien: le gouvernement assure que Ryad Hidjab s'y trouve depuis ce mercredi matin, tandis qu'un diplomate étranger en poste à Amman a affirmé à Reuters qu'il y est depuis lundi.

16h48: MoDem et PS pas vraiment ravis de l'appel de Sarkozy au CNS
«Ce sont des sujets difficiles sur lesquels il faut que l'on parle d'une seule voix, pour ne pas affaiblir la France, et sur lesquels on ne doit pas chercher à créer la polémique sur le plan national», a affirmé Marielle de Sarnez, vice-présidente du MoDem. Pour le PS, Jean-Christophe Cambadélis est plus critique, jugeant «inopportun et inélégant» le fait que Nicolas Sarkozy ait communiqué sur son appel au leader de l'opposition syrienne.

15h45: L'UMP critique l'attitude de Hollande
Pour Nadine Morano, «Hollande est en vacances, Sarkozy aussi mais comme toujours actif à s'intéresser au dossier syrien comme en 2008 pour la Géorgie».

L'ancienne ministre de l'Apprentissage dans le dernier gouvernement Fillon fait allusion à l'entretien par téléphone mardi de NIcolas Sarkozy et du président du Conseil national syrien, Abdel Basset Sayda, rendu public par communiqué conjoint des deux responsables.
L'eurodéputé et secrétaire national de l'UMP Philippe Juvin juge quant à lui que l'«attentisme» de François Hollande devient «criminel». «La même situation en Libye avait conduit hier Nicolas Sarkozy à prendre ses responsabilités et à intervenir militairement», poursuit le responsable UMP. «Pourquoi François Hollande, qui a même la direction du Conseil de Sécurité, en fait-il moins que Sarkozy ? Pourquoi ne décide-t-il pas d'intervenir ? Par peur ? Par amateurisme ? Parce qu'il ne sait pas décider ? Parce qu'il n'a pas compris l'enjeu moral?».

13h20: L'armée contrôlerait le quartier de Salaheddin, à Alep
L'armée syrienne a pris le contrôle du quartier rebelle de Salaheddine à Alep où elle a pénétré ce mercredi matin, a annoncé l'agence officielle Sana. Les rebelles ont immédiatement démenti l'information.
«Nos forces armées ont pris le contrôle total de Salaheddine, infligeant aux groupes terroristes des pertes sévères et faisant un grand nombre de morts et de blessés», dans leurs rangs, selon Sana. «C'est vrai qu'il y a une attaque barbare et sauvage du quartier mais c'est faux de dire que l'armée du régime à pris le contrôle du quartier», a contesté auprès de l'AFP le colonel dissident Abdel Jabar al-Oqeïdi.

13h15: Une réunion ministérielle au Conseil de sécurité le 30 août
Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira le 30 août à New York au niveau ministériel «pour traiter de la situation en Syrie», annonce ce mercredi le ministère français des Affaires étrangères. Cette réunion, à l'initiative de la France, qui préside le Conseil de sécurité depuis le 1er août, «sera essentiellement consacrée à l'examen de la situation humanitaire en Syrie et dans les pays voisins».

12h54: Le flux de réfugiés vers la Turquie s'accélère
Conséquence directe de l'escalade des violences, l'afflux de réfugiés en Turquie s'accélère et environ 2.400 personnes ont fui les combats en Syrie au cours de la nuit de mardi à mercredi, contre 1.300 la veille, rapporte l'agence anatolienne de presse. Les nouveaux arrivants sont surtout des femmes et des enfants en provenance des grandes villes proches de la frontière, Idlib et Alep, où se déroulent des combats, dit l'agence signalant la défection de 37 nouveaux militaires.

12h38: La télévision d'Etat se félicite de la mort de dizaines de «terroristes»
L'armée a infligé des «coups sévères» aux rebelles dans le quartier de Salaheddine à Alep, annonce mercredi la télévision d'Etat, affirmant que les soldats ont tué la plupart des insurgés qu'elle qualifie de «terroristes». La télévision a également fait état d'une offensive des forces loyales à Bachar al-Assad dans le quartier central de Bab al Hadid, près de l'ancienne citadelle, et à Bab al Naïrab dans le sud-est de la ville. Des dizaines de «terroristes» y ont été tués, a-t-elle ajouté.

12h22: Quel est l'enjeu de la bataille d'Alep?

Bassam Tahhan, porte-parole du Collectif pour la Syrie, décryptait plus tôt cette semaine auprès de l'AFP les enjeux de cette bataille qui voit s'opposer, selon lui, 20.000 militaires syriens contre entre 6.000 et 10.000 rebelles et mercenaires anti-Assad. «La bataille d’Alep est décisive. Si Alep tombe, effectivement, il sera très dur pour le gouvernement d’Assad de rester au pouvoir. Vu l’importance économique et stratégique d’Alep, vu qu’elle est toute proche de la Turquie, que c’est la porte de l’Europe et de l’Orient.»
 

12h01: «Les combats les plus féroces» d'Alep se poursuivent
«L'offensive a réellement commencé», a affirmé à l'AFP une source de sécurité à Damas. «L'armée avance pour couper Salaheddine en deux. La reprise du quartier va prendre peu de temps, même s'il restera quelques poches de résistance», a-t-elle prédit.
Côté rebelle, un commandant affirme que «les forces du régime ont avancé du côté de la rue al-Malaab avec des chars et des blindés et des combats féroces se déroulent actuellement dans cette zone». Les soldats loyalistes poursuivent leur tentative de reprise du quartier et les rebelles ont du mal à lancer des contre-offensives à cause des tireurs embusqués, selon ce commandant rebelle.
 

11h29: A Damas, un général russe aurait été tué par des rebelles syriens
Pendant ce temps, à Damas, un groupe de rebelles syriens a annoncé ce mercredi avoir exécuté un général russe qui, selon eux, travaillait comme conseiller auprès du ministère syrien de la Défense à la conduite d'une opération contre la région de Ghouta, située à la périphérie de Damas. En milieu de journée, la Russie a démenti l'information.

11h20: Le roi Abdallah II craint une parition du pays
Quel avenir pour la Syrie? Le roi de Jordanie craint une partition du pays, a-t-il confié à CBS. «J'ai le sentiment que si {Bachar al-Assad] ne peut pas diriger une grande Syrie, son plan B pourrait être de créer une enclave alaouite», estime le souverain. «Je pense que pour nous cela serait le pire des scénarios parce que cela signifierait la partition d'une grande Syrie et que tout le monde tenterait alors de revendiquer des territoires», poursuit-il. «Si la Syrie explose de l'intérieur, cela créera des problèmes qu'il faudra plusieurs décennies à surmonter», ajoute-t-il.

11h18: «Ce n'est pas comme si nous nous repliions», clame l'OSDH
Tout n'est pas perdu à Alep pour les rebelles: l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (opposition) affirme que les combats se poursuivent dans le quartier, selon Reuters. «Nous ne nous sommes pas retirés, nos hommes sont toujours là et la situation est en notre faveur. Nous avons seulement laissé un immeuble que nous occupions dans une des rues. Ce n'est pas comme si nous nous repliions», a dit Abou Firas, membre de l'Armée syrienne libre.

11h17: Offensive terrestre à Alep, les rebelles reculent
Après plusieurs jours de bombardement, l'armée régulière a donc décidé ce matin de passer à l'offensive terrestre à Alep, la deuxième ville du pays. Les chars sont entrés dans le quartier-clé de Salaheddine, jusqu'ici tenu par les rebelles. Ceux-ci ont dû abandonner une de leurs positions dans le quartier, selon des sources citées par Reuters.
 

>> Vos questions et nos réponses sur la Syrie, c'est à lire par ici

11h10: Hollande et Sarkozy au téléphone
Côté diplomatie, l'ancien et le nouveau chef d'Etat français s'activent au téléphone. Nicolas Sarkozy a passé 40 minutes au combiné avec le chef du Conseil national syrien hier et François Hollande a appelé aujourd'hui le roi Abdallah II de Jordanie. Celui-ci l'a assuré de sa pleine coopération pour venir en aide aux victimes syriennes du conflit.

L'armée syrienne a pénétré ce mercredi matin avec des chars dans le quartier rebelle de Salaheddine, à Alep, où de très violents combats avaient lieu, a affirmé à l'AFP un commandant local de l'Armée syrienne libre (ASL, rebelles).

«Les forces du régime ont avancé du côté de la rue al-Malaab avec des chars et des blindés et des combats féroces se déroulent actuellement dans cette zone», a dit Wassel Ayoub, commandant de la brigade Nour al-Haq. «La percée s'est faite d'ouest en est à partir du quartier mitoyen de Hamdaniyé», a-t-il précisé.

Interrogé sur l'ampleur de cette avancée, il a répondu: «les soldats du régime sont présents sur moins de 15% du quartier», a-t-il répondu. «Il s'agit des combats les plus féroces autour du quartier et dans certaines rues de Salaheddine», depuis le début des affrontements entre rebelles et forces gouvernementales à Alep le 20 juillet, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

N. Bg. et E. O. avec agences
Mots-clés
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr