Syrie: 18 morts dans les violences, dont 12 près de Damas

1 contribution
Publié le 16 juin 2012.

BEYROUTH - Dix-huit personnes ont péri dans la nuit de vendredi à samedi, dont douze civils dans la province de Damas, pilonnée par les troupes du régime en Syrie, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Sept civils, dont trois femmes, ont été tués après minuit dans la ville de Douma, à 13 km au nord-est de Damas, par des obus tirés par les forces du régime, précise cette organisation basée en Angleterre.

Dans la même province, un homme, sa femme et leur enfant ont péri lorsqu'une roquette est tombée sur leur maison à Irbine, un civil a été tué à un barrage militaire à Tal, également théâtre de combats, et un étudiant a été mortellement blessé par des tirs à Achrafiat-Sahnaya.

Dans les quartiers de Mazzé et de Kafar Soussé à Damas, plus d'une centaine de personnes ont été arrêtées samedi matin, selon l'OSDH, qui a évoqué des explosions et des tirs pendant les perquisitions dans ces deux quartiers organisant régulièrement des manifestations importantes contre le régime.

Dans la province de Deraa (sud), deux rebelles ont péri dans la nuit dans des combats contre des troupes régulières à Khabab, ajoute l'OSDH.

Des combats similaires se sont déroulés dans la nuit à Qodsaya, près de Damas et dans un quartier de la ville côtière de Lattaquié (nord-ouest), alors que les troupes du régime ont mené des bombardements dans plusieurs autres régions, en particulier la province de Hama (centre).

A Homs (centre), de fortes explosions ont retenti dans plusieurs quartiers, selon l'OSDH.

Les Comités locaux de coordination (LCC), qui organisent la mobilisation sur le terrain, ont eux aussi fait état de "fortes explosions secouant samedi matin le quartier de Hamidiyé et le marché à Homs, où les forces de sécurité tiraient à la mitrailleuse lourde sur les magasins".

Vendredi soir, la France a exprimé sa "vive préoccupation" après des informations faisant état d'une opération imminente des forces du régime contre Homs.

Parallèlement, quatre soldats de l'armée régulière ont péri ces dernières heures, trois dans des combats à Homs et un dans une explosion dans la zone industrielle à Damas, selon l'OSDH.

Vendredi, les opérations de répression et les combats avaient fait au moins 54 morts à travers le pays, selon un dernier bilan de l'OSDH, qui s'appuie sur les témoignages de militants sur le terrain.

© 2012 AFP
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr