Syrie: Ayrault va réunir la communauté internationale le 10 décembre

GUERRE « Une tragédie est en train de se dérouler sous nos yeux », a prévenu le ministre des Affaires étrangères…

20 Minutes avec AFP

— 

Jean-Marc Ayrault à Paris le 18 novembre 2016

Jean-Marc Ayrault à Paris le 18 novembre 2016 — Francois Mori/AP/SIPA

La situation en Syrie, et plus précisément à Alep, préoccupe de plus en plus la communauté internationale. Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a annoncé ce mercredi qu’une réunion des pays « européens, arabes et des Etats-Unis » qui « refusent » la « logique de guerre totale » en Syrie se tiendrait le 10 décembre à Paris.

>> A lire aussi : Ayrault veut que l'ONU apporte des «secours à la population» d'Alep

« Il est temps que la communauté internationale se réveille parce que sous nos yeux une tragédie est en train de se dérouler », a ajouté Jean-Marc Ayrault à la sortie du Conseil des ministres.

Pas de « complaisance » envers Bachar Al-Assad

« Nous ne sommes pas les complices de Bachar Al-Assad, nous ne faisons pas preuve de complaisance à son égard », a aussi déclaré le ministre des Affaires étrangères, visant sans le nommer François Fillon. Le candidat de la droite à la présidentielle estime qu’il faut dialoguer avec « tout le monde » en Syrie, y compris le dirigeant syrien et ses alliés russes.

>> A lire aussi : François Fillon, vrai ami de Vladimir Poutine ou simple relation de travail?

« Peut-être que certains en France se laissent aller, pensent que Bachar al-Assad protège les minorités mais aujourd’hui, ce qu’il fait, c’est la destruction de toute une population civile », a-t-il affirmé. « Faire preuve de complaisance à l’égard de Bachar al-Assad comme je l’entends dans le débat public français, c’est prendre une très lourde responsabilité », a ajouté Jean-Marc Ayrault.