Raid en Somalie: Les shebab diffusent la photo du corps présumé du soldat fançais tué samedi

33 contributions
Publié le 14 janvier 2013.

MONDE - Les islamistes ont publié la photo sur Twitter, en interpellant François Hollande...

Les shebab ont publié ce lundi en début d'après-midi sur Internet la photo du corps présumé du soldat fançais tué samedi lors de l'opération manquée pour tenter de libérer l'otage Denis Allex en Somalie, assorti d'une adresse au chef de l'Etat, lui demandant «François Hollande, was it worth it?» («François Hollande, est-ce que cela en valait la peine?»).

Sur la photo, publiée sur le compte Twitter des insurgé islamistes, on peut voir le cadavre d'un homme blanc, présenté comme le «commandant français tué durant l'opération de secours bâclée à Bulomarer», aux cheveux courts, du sang séché sur le visage, vêtu d'un panton clair et d'une chemise sombre, dont dépasse une chaîne et une croix chrétienne en argent. Sur ses jambes sont posés une arme de poing et un fusil d'assaut, tous deux munis de silencieux et de couleur camouflage. L'homme décédé porte des chaussures de type militaire et un gant de protection à la main droite. 

«Mise en scène macabre»

Dans un texte publié en même temps que les photos, les shebab affirment que le soldat était le «commandant dirigeant l'opération», capturé après avoir été grièvement blessé et «abandonné par ses camarades». Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, redoutait ce lundi matin une «mise en scène macabre» des shebab.

Les miliciens islamistes shebab ont annoncé ce lundi la mort du membre du commando de la DGSE blessé pendant la tentative de libération de Denis Allex, l'otage français détenu en Somalie depuis trois ans. Un soldat avait été tué pendant l'opération aéroportée menée par la Direction générale de la sécurité extérieure dans la nuit de vendredi à samedi. Le second, blessé, était porté disparu.

Un «verdict unanime» sur le «sort» de Denis Allex

«Le deuxième commando a succombé à ses blessures par balles. Nous allons montrer les corps des deux Français», a déclaré au téléphone à Reuters le porte-parole des opérations militaires d'al shebab, Cheikh Abdiasis Abou Mousab. Denis Allex, détenu depuis sa capture à Mogadiscio en 2009, est  «vivant et en bonne santé», a ajouté le porte-parole islamiste.

Les insurgés islamistes ont annoncé sur Twitter être parvenus à «un verdict unanime» sur son «sort», et indiqué qu'ils rendront publique leur décision «dans les heures à venir». Paris considère très vraisemblable le décès d'Allex, mais les shebab ont assuré sans en apporter la preuve qu'il était encore en vie et entre leurs mains et avaient annoncé leur intention de le juger. Ce lundi matin, le ministre de la Défense avait déclaré à l'issue d'une réunion à l'Elysée: «Je vous confirme que tout nous laisse à penser que l'otage a été assassiné.»

B.D. avec agences
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr