Russie: Alexeï Navalny, principal opposant de Poutine, arrêté avant une manifestation

POLITIQUE Plus de 200 personnes ont été interpellées…

20 Minutes avec AFP

— 

Alexeï Navalny (au centre) lors de son procès à Moscou le 27 mars 2017.

Alexeï Navalny (au centre) lors de son procès à Moscou le 27 mars 2017. — VASILY MAXIMOV / AFP

Alexeï Navalny,l’une des principales figures de l’opposition russe, a été arrêté ce lundi à la sortie de son immeuble. Sa femme l’a annoncé sur Twitter : « Alexeï a été interpellé à l’entrée de l’immeuble. Il a demandé de vous transmettre que nos projets n’ont pas changé » a écrit Ioulia Navalnaïa.

L’opposant numéro 1 à Vladimir Poutine devait rejoindre une manifestation anticorruption dans le centre de Moscou, qui a été interdite par le Kremlin. Après une mobilisation d’une ampleur inattendue de ses partisans le 26 mars, Alexeï Navalny avait appelé à de nouveaux mouvements dans toute la Russie ce lundi, jour férié où le pays commémore son indépendance en 1990 avant la chute de l’URSS.

Selon les constations de l’ONG OVD-Info et les journalistes de l’AFP sur place, plus de 200 personnes ont été interpellées, surtout à Moscou et Saint-Pétersbourg, à l’occasion des manifestations.

>> Lire aussi : L'opposant Alexeï Navalny écope de quinze jours de prison

Tentatives de blocage 

A Moscou, le rassemblement prévu à 11h (heure locale) avait été autorisé dans le nord-est de la ville mais Alexeï Navalny a décidé quelques heures avant de le déplacer sur la rue Tverskaïa, avenue qui débouche sur le Kremlin où sont également prévues des animations liées au jour férié.

>> Lire aussi : Le «brillant vert», la nouvelle arme des militants russes pro-Kremlin

Il a expliqué que la mairie de Moscou tentait d’empêcher tous les prestataires de lui louer une scène et des équipements sonores. La police moscovite a averti que « toute provocation perpétrée par les manifestants sera considérée comme une atteinte à l’ordre public et immédiatement réprimée ».