Violences au Moyen-Orient: Au moins trois morts dans les manifestations en Tunisie... Au moins un mort au Soudan...

86 contributions
Publié le 14 septembre 2012.

Ce live est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi. Vous retrouverez la synthèse des évènements de la journée ici.

20h52: Barack Obama accueille le retour des corps des Américains tués en Libye
Barack Obama est arrivé dans la soirée sur la base aérienne Andrews, dans l'Etat du Maryland, pour diriger une cérémonie en l'honneur du retour sur le sol américain des dépouilles des quatre Américains, dont l'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, tués mardi soir dans l'attaque du consulat à Benghazi.
Le président des Etats-Unis s'est entretenu avec les membres des familles en deuil sur cette basée située près de Washington, où un avion de l'Etat fédéral a acheminé les dépouilles. Il devait prononcer plus tard un discours à l'intérieur d'un hangar de la base.

20h02: Vidéo des manifestations à Sanaa, au Yémen

20h01: Vidéo des manifestations à Gaza, par l'AFP

20h: Des images du consulat américain à Benghazi, par l'AFP

19h10: Au moins trois morts et 28 blessés dans l'assaut contre l'ambassade américaine en Tunisie
Trois personnes au moins ont été tuées et 28 autres blessées dans des affrontements avec les forces de l'ordre autour de l'ambassade des Etats-Unis à Tunis par des manifestants dénonçant le film anti-islam, rapporte la télévision publique tunisienne. La police tunisienne a ouvert le feu pour délorer les manifestants dont une partie avaient réussi à franchir le mur d'enceinte de l'ambassade américaine.

19h08: Au moins un manifestant tué devant l'ambassade américaine au Soudan
Un manifestant au moins a été tué devant l'ambassade des Etats-Unis à Khartoum lors du rassemblement de colère contre la diffusion d'un film anti-islam, a indiqué une source médicale.Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans la capitale soudanaise. Certains manifestants ont réussi à envahir l'ambassade américaine avant d'en être expulsés.

18h39: Manifestations au Nigeria
L'armée nigériane a tiré en l'air vendredi à Jos, dans le centre du pays, pour disperser des manifestants musulmans qui protestaient contre le film anti-islam. Les manifestants ont défilé sur Bauchi Road, grande artère de la ville, en criant «Dieu est grand!». Des soldats se sont déployés pour bloquer leur progression et ont tiré en l'air en leur ordonnant de se disperser. A Sokoto, dans l'extrême Nord, une marche de protestation pacifique a réuni des milliers de personnes brandissant pour certains des affiches «A bas l'Amérique!» et «Nous aimons notre Prophète». Le dispositif de sécurité était léger. Les manifestations étaient interdites par la police à Kaduna, dans le Nord, et à Kano, le dispositif de sécurité a été renforcé.

18h37: Rien ne permet de dire que l'attaque de Benghazi était préméditée, selon la Maison blanche
La Maison blanche a déclaré ce vendredi que les Etats-Unis ne disposaient d'aucun «renseignement exploitable» permettant de prédire l'attaque de mardi contre le consulat américain de Benghazi (Libye). Le porte-parole du président Barack Obama, Jay Carney, a également déclaré que les critiques formulées par le candidat républicain Mitt Romney sur la gestion de la crise provoquée par la diffusion d'un film islamophobe produit aux Etats-Unis étaient factuellement erronées et visaient à marquer des points au plan politique. Le porte-parole a, par ailleurs, confirmé que le chef de l'exécutif avait ordonné un réexamen des dispositifs de sécurité entourant les enceintes diplomatiques américaines à travers le monde.

18h10: Tous les manifestants expulsés de l'ambassade américaine au Soudan
Tous les manifestants qui avaient envahi l'ambassade des Etats-Unis à Khartoum ont été chassés, a annoncé un porte-parole de la représentation américaine dans la capitale soudanaise. «Ils ont tous été expulsés. Ils ne sont pas allés bien loin», a déclaré le porte-parole, qui a précisé que tous les membres du personnel de l'ambassade étaient sains et saufs.

17h57: Barack Obama va assister à l'arrivée sur le sol américain des morts de Benghazi
Barack Obama se rendra ce vendredi sur la base aérienne d'Andrews (Maryland) pour présider une cérémonie à l'occasion du retour aux Etats-Unis des corps de l'ambassadeur des Etats-Unis et des quatre autres Américains tués mardi à Benghazi (Libye). Selon la Maison blanche, le président américain et la secrétaire d'Etat Hillary Clinton prendront à cette occasion la parole.

17h31: La fermeture de l'aéroport de Benghazi due à des tirs contre des drones américains
L'aéroport de Benghazi a été fermé pendant dix heures  ce vendredi en raison d'intenses tirs de militants islamistes visant deux drones américains survolant cette ville de l'est de la LIbye. La fermeture de l'aéroport a alimenté les rumeurs sur un déploiement de forces spéciales de l'US Army en vue d'une opération contre les auteurs de l'attaque qui a coûté la vie à l'ambassadeur des Etats-Unis en Libye. Un responsable libyen a précisé que les drones avaient survolé les locaux de l'ambassade et certains quartiers de la ville, prenant des photographies et cherchant à localiser des militants radicaux soupçonnés d'avoir organisé l'attaque de la représentation consulaire.

17h29: Des manifestants ont incendié une école américaine à Tunis

17h26: Des manifestants investissent l'ambassade américaine au Soudan
Des manifestants ont franchi ce vendredi le mur d'enceinte de l'ambassade des Etats-Unis au Soudan lors d'un rassemblement de protestation contre un film islamophobe. Les gardiens de l'ambassade ont effectué des tirs de sommation tandis que les manifestants ont hissé un drapeau islamique sur l'enceinte diplomatique. Une personne gisait dans une mare de sang après avoir été percutée par un véhicule de police et les forces de l'ordre se sont retirées peu après cet incident.

16h44: D'autres prédicateurs égyptiens contre un appel à la mort des auteurs du film anti-islam
Alors que certains appellent à la mort des auteurs du film anti-islam, Youssri Hammad, porte-parole du parti salafiste Al Nour, largement représenté au Parlement égyptien, s'est prononcé contre ces appels et s'est dit également hostile aux attaques contre les ambassades. A la prestigieuse mosquée Al Azhar du Caire, le prédicateur Mohamed al Moukhtar al Mahdi a aussi condamné le film mais a souligné que les étrangers vivant en Egypte ne devaient pas être pris à partie, rapporte le site Internet du journal Al Ahram. Il a ajouté que si des sociétés ont financé la production du film, elles devaient être identifiées et boycottées. L'un des promoteurs du film serait un Copte égyptien installé aux Etats-Unis.

16h42: Des prédicateurs égyptiens appellent à la mort des auteurs du film anti-islam
Deux prédicateurs musulmans ont déclaré ce vendredi en Egypte que les auteurs du film anti-islam méritaient la mort mais ils ont demandé aux fidèles de ne pas s'en prendre aux diplomates étrangers. «Ceux qui ont produit ce film devraient être jugés et mis à mort», a lancé le cheikh salafiste Mahmoud Chabaan à la mosquée Al Nour du Caire, affirmant s'appuyer sur les enseignements du prophète Mahomet. «Le seul châtiment convenable pour eux, c'est la mort», a-t-il insisté. Il a cependant ajouté que les ambassades et les diplomates étrangers ne devaient pas être attaqués. «Nous devons exprimer notre colère d'une manière pacifique, conforme à la charia», la loi islamique, a-t-il déclaré. A Alexandrie, le cheikh Ahmed Mahlaoui a jugé également que c'était un «devoir» pour tout musulman de «verser le sang» de «ceux qui ont insulté le Prophète» dans cette vidéo.

16h40: Des manifestants investissent l'ambassade américaine en Tunisie
Des manifestants ont franchi vendredi le mur d'enceinte de l'ambassade des Etats-Unis à Tunis, mettant le feu à des arbres et brisant des fenêtres. Un grand feu était visible à l'intérieur de l'enceinte abritant la mission américaine. La police a tiré des grenades lacrymogènes sur les manifestants, au nombre de plusieurs centaines. Il y aurait au moins cinq manifestants blessés par balles par les forces de l'ordre aux abords de l'ambassade.

16h14: Plus de 5.000 manifestants aux abords de l'ambassade américaine au Soudan
Près de l'ambassade des Etats-Unis à Khartoum, les forces de sécurité ont tiré des grenades lacrymogènes pour empêcher des manifstants d'approcher du bâtiment. Plus de 5.000 personnes ont été amenées en car et en voiture près de la mission américaine, une enceinte sous haute protection. Les manifestants ont commencé à allumer des feux sur une place près de l'ambassade, qui est en retrait de la rue.

15h08: Un mort et deux blessés au Liban dans des affrontements avec les forces de l'ordre
La manifestation se déroulait à Tripoli, dans le nord du pays. Les manifestants ont tenté d'envahir un bâtiment public et ils ont mis le feu à un établissement d'une chaîne américaine de restauration rapide. Douze membres des forces de sécurité ont été blessés par des jets de pierres.

15h02: L'ambassade allemande au Soudan envahie
Les manifestants soudanais ont finalement réussi à envahir l'ambassade d'Allemagne à Khartoum et y ont hissé un drapeau islamique. Le personnel de l'ambassade est sain et sauf, a déclaré à Berlin le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, qui a exigé que les autorités soudanaises prennent toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des diplomates. Les manifestants ont brisé des vitres du bâtiment et allumé un feu devant la porte principale de la représentation diplomatique. Quand les protestataires sont entrés dans l'ambassade d'Allemagne, aucun policier n'était visible dans les parages. Le Conseil des oulémas de Khartoum, qui dépend des pouvoirs publics soudanais, avait lancé un appel à manifester pacifiquement après les prières de vendredi contre L'Innocence des musulmans et un mouvement islamiste avait menacé d'attaquer l'ambassade des Etats-Unis.

14h04: Des manifestants attaquent les ambassades allemande et britannique au Soudan
A Khartoum, la police soudanaise a tiré des gaz lacrymogènes sur 5.000 manifestants qui tentaient de prendre d'assaut les ambassades d'Allemagne et de Grande-Bretagne. Le ministère soudanais des Affaires étrangères a reproché aux autorités allemandes d'avoir autorisé le mois dernier une manifestation pendant laquelle des caricatures de Mahomet ont été brandies.

13h44: Tirs de sommation et canons à eau
Les forces de l'ordre yéménites ont effectué des tirs de sommation et utilisé des canons à eau pour disperser plusieurs centaines de manifestants à nouveau rassemblés près de l'ambassade des Etats-Unis à Sanaa.

12h32: L'espace aérien au-dessus de l'aéroport de Benghazi, en Libye, fermé pour des raisons de sécurité
L'espace aérien au-dessus de l'aéroport libyen de Benghazi a été fermé pour des raisons de sécurité, a annoncé ce vendredi le gestionnaire de l'aéroport. «L'espace aérien de Benghazi est fermé depuis (2h30 heure française) pour des vérifications de sécurité de routine. Il pourrait être ouvert dans une heure», a déclaré Taba Mohammed. Il n'a pas voulu faire de commentaire sur les raisons de cette fermeture.

11h43: Ambiance place Tahrir, au Caire
«Avant la police, c'est Obama qui nous a attaqués», hurlait un manifestant, accusant le président Barack Obama et le gouvernement américain d'avoir insulté le prophète Mahomet. Plusieurs manifestants portaient des drapeaux verts et noirs sur lesquels étaient inscrits des versets du Coran, au milieu d'une foule hétérogène qui comptait des musulmans barbus vêtus de djellabas et beaucoup de jeunes hommes en jeans et t-shirts. Sur une pancarte brandie par des manifestants, on pouvait lire: «Il est du devoir des musulmans et des chrétiens de tuer Morris Sadek et Sam Bacile (le promoteur et le réalisateur du film anti-islam, ndr) et toute personne ayant participé au film».

11h22: Périmètre de sécurité autour de l'ambassade américaine à Sanaa, au Yémen
Les forces de sécurité yéménites ont établi un périmètre de sécurité autour de l'ambassade des Etats-Unis à Sanaa face à quelques manifestants venus exprimer leur colère contre le film L'innocence des musulmans. Entre 20 et 30 personnes se sont rassemblées sur une route au nord de l'ambassade, brandissant des pancartes, a déclaré un témoin. La mission américaine à Sanaa, fermée les jeudi et vendredi comme il est d'usage dans le monde arabe, a dit aux ressortissants américains de s'attendre à de nouveaux troubles et annoncé sa fermeture samedi. «L'ambassade américaine de Sanaa informe les citoyens américains que les manifestations se poursuivent aux abords de l'ambassade et que la situation de sécurité reste instable», pouvait-on lire sur le site Internet de la mission jeudi soir.

11h20: Nouveaux affrontements au Caire
Le mouvement de protestation s'est poursuivi ce vendredi au Caire, les manifestants jetant à nouveau des pierres contre la police bloquant l'accès à l'ambassade des Etats-Unis. Les policiers ont répondu en lançant des gaz lacrymogènes et en renvoyant des pierres sur les manifestants. Une voiture brûlée a été renversée au milieu d'une rue menant de la place Tahrir à l'ambassade américaine.

Une journée sous tension. Le film L'Innocence des musulmans n'en finit plus d'enflammer le monde arabe. Après la mort de l'ambassadeur américain en Libye, les heurts se sont poursuivis dans plusieurs pays, après la diffusion sur Internet de la bande-annonce de ce film anti-islam. Des rassemblements ont aussi également eu lieu en Egypte, en Tunisie, au Yémen, en Irak, en Iran et à Gaza, alors que plusieurs pays musulmans d'Asie ont renforcé la sécurité autour des missions diplomatiques américaines pour contrer des manifestations ce vendredi, jour de la grande prière hebdomadaire.

Corentin Chauvel avec Reuters
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr